Rencontre avec Estelle Every, l’auteur de Endless Night

41NMoXMV-0L
Aujourd’hui je vous propose découvrir un peu plus l’auteur de Endless Night Estelle Every. Son roman est sorti en version numérique aux éditions La Condamine. Vous pourrez retrouver très prochainement ma chronique sur le blog.
– comment en es-tu venue à écrire ?
J’ai toujours adoré lire. Enfant, je passais tout mon temps libre plongée dans des bouquins. Les bibliothèques m’ont toujours attirée. J’étais plutôt bonne en français sans considérer que c’était un point fort. Je n’ai même pas envisagé de faire des études littéraires alors que les langues me passionnaient… Autant dire que j’étais à 1000 lieues de penser à écrire ! Et puis en 2012, suite à une pause dans mon activité professionnelle, je me suis remise en question. L’écriture a enfin pu se manifester librement et j’ai commencé à écrire.
– ton endroit préféré pour écrire ?
J’ai toujours eu besoin de faire plusieurs choses à la fois pour arriver à me concentrer. J’aimerais donner un lieu super étonnant, qui surprenne tout le monde mais en fait… j’adore écrire devant la télé. En général, j’écris confortablement installée sur mon canapé.
– depuis combien de temps écris-tu ?
J’écris depuis cinq ans même si je me fais mes histoires romantiques dans ma tête depuis petite.
– si tu étais l’héroïne d’un livre ? 
Tris dans Divergente. C’est une jeune femme courageuse, qui n’a pas peur de se dépasser et de suivre son instinct. Elle se détache des conventions pour aller plus loin. J’ai toujours eu la sensation d’être une OVNI. Je ne pense jamais comme les autres. En général on me prend pour une originale avant que je n’explique mes idées. Enfin, je suis gauchère, ce qui est considéré comme une « divergence » en quelque sorte 🙂
– si tu étais un roman ? 
Un croisement entre le Da Vinci Code et Autant en Emporte le Vent (avec peut-être un soupçon des Fleurs du Mal): une personnalité qui t’embarque dans tous les sens, qui s’intéresse à tout, qui te fait te poser des tas de questions et romantique dans l’âme.
– ton auteur préféré ? 
Au risque de décevoir, je n’ai pas UN auteur favori. Mes goûts en matière de littérature sont assez éclectiques. Pêle-mêle, j’adore : Dan Brown, Clive Cussler, Virginia C. Andrews, Terry Goodkind… En New Romance : Colleen Hoover, Audrey Carlan, Jane Devreaux, Morgane Moncomble, Robyne Max Chavalan.
Cette liste est non exhaustive. Plus qu’un auteur, je suis surtout attirée par un livre.
– combien de temps consacres-tu par jour à l’écriture ?
C’est très variable. Cela peut aller de plusieurs heures à aucune. Tout dépend de mes personnages et de leur manière de communiquer avec moi (je n’irais pas plus loin sur le sujet sinon je vais passer pour une dingue !).
Merci Estelle pour ta disponibilité et tes réponses. Et pour ceux et celles qui souhaitent découvrir ce roman, voici le résumé:
Endless Night :
Les nuits blanches révèlent les plus sombres secrets…
Le Secret… Le seul nom de ce club russe très privé est un fantasme. Auxane, jeune journaliste ambitieuse, n’a pas le choix : elle doit l’intégrer pour prouver ce qu’elle vaut à sa rédaction. Plongée au coeur d’un univers qui la trouble de plus en plus, fascinée par Grigori, le séduisant patron du Secret, et si c’était sur elle-même qu’Auxane faisait les plus grandes découvertes ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Rencontre avec Estelle Every, l’auteur de Endless Night

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge