Le club des tricoteuses anonymes #1 Penny Reid

Résumé 

Il y a trois choses que vous devez savoir sur Janie Morris :
1) Elle est incapable d’entretenir une conversation sans fournir Trop d’Informations Inutiles, particulièrement quand elle est troublée.
2) Personne ne la trouble plus que Quinn Sullivan.
3) Elle ne sait pas comment tricoter.

Après avoir perdu son petit ami, son appartement et son travail le même jour, Janie ne peut s’empêcher de se demander quels tourments le destin lui réserve encore. À sa plus grande humiliation, Quinn Sullivan, autrement connu sous le nom de M. FessesD’enfer, est le témoin de tout cela et n’a ensuite de cesse de réapparaître dans sa vie, comme une paire de chaussures que l’on convoite mais qu’on ne peut pas s’offrir. La seule chose à laquelle Janie ne s’attendait pas, c’est que Quinn, l’objet de ses légères -mais inoffensives- tendances obsessionnelles, lui fasse une proposition qu’elle ne peut refuser.

Un ptit mot sur le club des tricoteuses anonymes

Tout d’abord je remercie Johanna de MXM Bookmark pour l’envoi de le club des tricoteuses anonymes. Pour la petite histoire j’avais rencontrer l’auteur à la RARE de Londres en février dernier. Je lui avais même acheté le roman en VO. Et je l’ai lu en même temps que la VF. Un chapitre en anglais, un en français. C’est un roman drôle, rafraîchissant et sans prise de tête ! Excellent si l’on cherche quelques heures de détente, d’autant plus que le livre se lit tout seul et rapidement.

Le club des tricoteuses anonymes c’est l’histoire de Janie. Elle est loin d’être une héroïne typique, ses compétences sociales laissant fortement à désirer. Mais une fois rentrée dans le livre, on ne peut qu’apprécier notre lecture. On apprend à adorer Janie, à compatir à ses malheurs, à ses amours défendus. On veut l’aider, la consoler mais aussi la secouer violemment pour lui faire ouvrir les yeux. Elle est complètement décalée et atypique. Parle beaucoup, surtout quand elle est anxieuse et que ça ne va pas dans son sens. Et  est un peu naïve sur les bords avec beaucoup de bizarrerie qui la rendent attachante.

Comme l’héroïne, mes émotions ont joué aux montagnes russes. Je ne m’attendais à trouver une héroïne de ce style. Sa façon de penser et de fonctionner sont juste touchantes et drôles. Elle m’a fait sourire plus d’une fois avec ses pensées qui partent dans tous les sens. J’ai aussi aimé son côté fragile et forte à la fois. Et elle peut compter sur un cercle d’amies très soudées, le club des tricoteuses. D’ailleurs, la scène de combat à la fin était juste excellente!

Concernant Quinn, il m’a tout de suite intrigué. Au début, il souffle un peu le chaud et le froid avec Janie. Mais on sent qu’il ait attiré par Janie et ses excentricités. Leur histoire va se construire doucement. C’est est un personnage plein de patience, de mystères. Sa relation avec Quinn est mignonne et on prend plaisir à suivre son cheminement et les rebondissements qui surviennent tout au long de notre lecture;

Nous faisons aussi la connaissance des « Tricoteuses » et de leur fameux club. Toutes sont amies et elles se réunissent pour tricoter, ou pas, discuter, s’entraider et se soutenir. Et croyez-moi, Janie va en avoir besoin et va pouvoir compter sur ses amies. J’ai particulièrement aimé les copines de l’héroïne, ces fameuses tricoteuses anonymes. Elles sont plutôt brillantes, drôles et nettement fidèle les unes envers les autres. Bref, un background vraiment intéressant.

J’ai passé un super moment. Essentiellement grâce à la plume fluide et bourrée d’humour de Penny Reid et au personnage génial de Janie. Pas d’énormes péripéties dans ce roman, ni de grosses révélations, même si on a une légère intrigue, et pourtant je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Mention spéciale à l’épilogue avec le point de vue de Quinn, très sympa.

Et pour conclure

Le club des tricoteuses anonymes c’est piquant, c’est drôle, c’est même WTF avec le twist de fin, tellement surréaliste et rocambolesque. J’ai vraiment adoré Quinn, un coup de coeur pour son magnétisme qui a finalement su rendre Janie touchante et intéressante, car avec lui, elle évolue et se dévoile. J’ai passé un très bon moment avec ce roman. Et attention, il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir d’une aiguille à tricoter 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Le club des tricoteuses anonymes #1 Penny Reid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge