Les mille vies d’Irena, Tilar J Mazzeo

Résumé

Captivant, impressionnant, l’extraordinaire destin d’Irena Sendler, une Oskar Schindler au féminin. Brillamment documentée, plus qu’une biographie, une leçon d’humanité.En 1942, alors que Varsovie est plongée dans la terreur et que tous les Juifs de la ville sont parqués dans le ghetto où ils tentent désespérément de survivre, une jeune femme au caractère bien trempé va faire preuve d’un courage exceptionnel : Irena Sendler. En tant qu’agent des services de santé publique, Irena est l’une des très rares non-Juives autorisées à se rendre quotidiennement au cœur du ghetto. Bravant tous les risques, elle se lance alors dans la dangereuse construction d’un réseau de résistance afin d’exfiltrer les enfants juifs, allant même jusqu’à lister secrètement le nom de ceux qu’elle réussit à mettre à l’abri. À elle seule, Irena Sendler aura sauvé 2 500 vies. Dans le ghetto de Varsovie, quatre-vingt-dix pour cent des familles ont péri.

Un ptit mot sur les mille vies d’Irena
Tout d’abord je remercie les éditions Belfond pour l’envoi de les mille vies d’Irena. J’avoue que ces derniers temps j’ai pas mal lu de livres autour de la seconde guerre mondiale. Le dernier lu est et tu n’es pas revenu. C’est toujours des lectures poignantes et que j’aime découvrir. Les mille vies d’Irena est une lecture pleine d’humanité. Pour info,Irena Sendler est une figure de la résistance Polonaise. Célèbre pour sa bravoure, ses multiples actes héroïques au cours de la seconde guerre mondiale. Et qui ont permis à des milliers d’enfants Juifs d’être sauvés.
Les mille vies d’Irena est un ouvrage juste magnifique et l’on se rend compte que l’auteur a fait un travail très documenté. Nous sommes en 1942 dans le gehtto de Varsovie. Irena Sendler  travaille au  sein des services de santé publique, Irena est l’une des très rares non-Juives autorisées à se rendre quotidiennement au cœur du ghetto. Elle va alors tout mettre en oeuvre pour sauver des enfants… C’est une femme  au caractère bien trempé. Qui savait ce qu’elle voulait, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle, et qui allait au bout de ses opinions, quitte à prendre de grands risques.
J’avoue qu’il est difficile de résumer en quelques phrases ce que cette femme a fait, osé, risqué pour des milliers d’autres vies que la sienne. Je  n’avais jamais entendu parler de cette femme extraordinaire. Et je trouve très intéressant de l’avoir mise en avant dans un ouvrage. Dans cette biographie l’auteur retrace les différentes étapes de la vie d’Irena. Et l’on apprend alors qu’elle est élevée dans une famille très impliquée dans les actions sociales. Son père médecin, soigne principalement les pauvres et les paysans juifs. Son chemin était presque tout tracé.
On découvrira alors comment Irena Sendler est devenue une figure phare de la résistance polonaise au cœur du ghetto de Varsovie. Puis on apprendra comment elle a eu le courage de sauver près de deux mille cinq cent enfants juifs de cette horreur. Et enfin on se rendra compte petit à petit de la cruauté de cette époque face à des gens innocents…
Et pour conclure
Les mille vies d’Irena est une lecture aussi captivante que touchante. Je suis contente d’avoir découvert ce qu’à fait cette femme. Une lecture qui m’a tenue en haleine même si certains passages sont difficiles. Un nouvel ouvrage qui permet de ne pas oublier les horreurs de la guerre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge