La reine des pluies, Katherine Scholes

Résumé la reine des pluies

Pâques 1974. Kate Carrington, alors âgée de douze ans, se retrouve orpheline en Afrique, continent méconnu et envoûtant. Ses parents, Sarah et Michael, deux missionnaires australiens, ont été assassinés dans la brousse, en Tanzanie, près de la frontière rwandaise.
Puis vint le retour vers cette Australie qu’elle ne connaissait pas encore, la vie dans les pensionnats de la mission, ses études d’infirmière. Surtout s’endurcir, devenir imperméable aux autres pour ne plus souffrir.

Mais voilà qu’emménage une mystérieuse voisine, femme âgée qui passe son temps autour d’un feu de camp dans son jardin, en compagnie d’une chèvre. Peu à peu les deux femmes se lient d’amitié et la vieille dame étrange et solitaire fait de surprenantes révélations à Kate sur son passé et la flamboyante reine des pluies…

Un ptit mot sur la reine des pluies

Tout d’abords je remercie les éditions Belfond pour l’envoi de la reine des pluies. C’est un roman que j’ai lu dans le cadre des lectrices VIP du cercle Belfond. Une nouvelle fois c’est une très belle découverte. le dernier roman lu dans ce cadre était ma vie en plus sexy. La reine des pluies est un roman tout simplement splendide. Je me suis évadée avec des missionnaires Australiens en Tanzanie et le voyage m’a bien plu.

La reine des pluies c’est l’histoire de Kate Carrington a douze ans lorsque ses parents sont assassinés en Afrique. C’est alors qu’elle est renvoyée en Australie où elle sera élevée en pensionnat. Adulte, elle décide de devenir infirmière. Toujours un peu traumatisée par la mort de ses parents, elle va se construire une carapace. Elle va rencontrer Anna, une infirmière comme elle, qui a été longtemps missionnaire en Tanzanie et qui a connu les parents de Kate avant leur assassinat…

Un roman qui ne nous parle pas simplement l’Afrique, il nous y emmène. Un pays mystérieux décrit avec authenticité, dans toute sa magie. J’aime ces romans où l’on apprend des choses. Et notamment sur les conditions de vie des missionnaires dans la brousse et l’ampleur de leur travail sur le terrain. L’histoire enchante et envoûte par la puissance du récit et ses personnages profonds, altruistes, attachants, avec leurs croyances, leur foi, leurs rites.

Un puissant portrait de femmes qui nous fait voyager au cœur de la Tanzanie. On découvre la vie quotidienne des missionnaires et l’histoire d’amour ajoute encore de la puissance au récit, déjà riche en émotions. Et les larmes ont coulé!  A travers le regard d’Annah, on découvre l’immersion d’une femme blanche dans les populations autochtones de Tanzanie. Une belle leçon de vie sur la différence. mais aussi sur l’Afrique et sa beauté, son coté sombre. Certains passages sont très poignants d’authenticité, captivant qu’il est impossible de poser le livre. C’est une épopée romanesque, sur l’histoire d’une jeune femme qui découvre son histoire et surtout celle de ses parents disparus, au cœur de l’Afrique.

Et pour conclure

La reine des pluies est une belle histoire d’amour. Certes courte mais où l’on ressent la symbiose merveilleuse de deux êtres que tout sépare. Et l’auteure nous fait découvrir découvrir des endroits improbables, perdus dans la brousse, loin de toute civilisation. En fermant les yeux, on s’y croirait réellement. Un très beau portrait de femme. Un roman magistral, rempli d’humanité, que je referme avec énormément d’émotion.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

3 Comments

  1. Plus que sublime, j’ai adoré !

  2. […] roman une nouvelle découverte et j’adore ça. Ma dernière lecture avec cette collection la reine des pluies a été un véritable coup de cœur. Des histoires qui se passent au temps de la guerre ont […]

  3. […] la reine des pluies, Katherine Scholes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge