Premières Lignes #76

Premières Lignes

C’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. C’est un principe me plaît bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès le départ on sait si on va être dans l’histoire ou non. Celui de la semaine dernière est ici.

Premières Lignes c’est quoi?

Premières Lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Et le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premiers mots d’un roman. Pour se donner une idée du roman qu’on va lire ou que l’on est en train de lire.

Pour ce soixante seizième rendez-vous de Premières Lignes, je vous parle du roman que j’ai commencé depuis déjà quelques jours et avec ma panne de lecture je n’avance pas du tout… Il s’agit du romand e Juliette Bonte méfie toi de nous. Un roman dont j’ai beaucoup entendu parler lors de sa sortie numérique et j’avais donc hâte de le lire en papier.

Premières Lignes 

 » la prestance de Camelia Davis est saisissante. J’ignore ce qui de son altier ou de son chignon serré, lui donne cet air autoritaire, mais il est clair que personne n’oserait se frotter à elle. Son physique est parfaitement assorti à l’austérité de son bureau en bois précieux. En revanche, il détonne avec son métier:

– A combien s’élève leur nombre, cette semaine? 

Elle rajuste ses lunettes aux montures dorées et plonge son regard inflexible dans le mien

-Neuf ou dix environ.

Le silence s’étend entre nous, le temps qu’elle inscrive le chiffre approximativement dans son carnet. Je me suis toujours demandé si elle en avait un pour chaque patient, ou si toutes nos confessions étaient compilées à l’intérieur de celui-ci.

-Connaissez-vous la cause de cette soudaine augmentation?

-Oui. Je retourne en cours lundi matin.

-A la Mercy High School?

Je confirme d’un signe de tête, ce qui ne la fait pas réagir. C’est un tic de psy:quoi que vous leur racontiez, quelle que soit la passion ou l’apathie que vous mettez dans votre discours, ils demeurent impassibles. De véritables statues.

-Vous avez donc décidé de reprendre vos études?

-J’ai manqué les examens l’an dernier. Je n’ai pas le choix.

-Nous avons toujours le choix, Mackenzie.

-Pas sur ce coup-là; non. »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

3 Comments

  1. […] Rose • Lady Butterfly & Co • Le monde enchanté de mes lectures • Cœur d’encre • Les tribulations de Coco • La Voleuse de Marque-pages • Vie quotidienne de Flaure • Ladiescolocblog • Selene raconte […]

  2. […] C’est un nouveau rendez-vous sur le blog le dimanche. C’est un principe me plaît bien. Et je sais que c’est quelque chose que je vais continuer. Souvent dès le départ on sait si on va être dans l’histoire ou non. Celui de la semaine dernière est ici. […]

  3. […] de Rose • Lady Butterfly & Co • Le monde enchanté de mes lectures • Cœur d’encre • Les tribulations de Coco • La Voleuse de Marque-pages • Vie quotidienne de Flaure • Ladiescolocblog • Selene raconte […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge