L’encre du passé, Erika Boyer

Résumé l’encre du passé

Entre Clément et Seven, l’alchimie est immédiate, mais leur première rencontre est brève et Clément a peur que leur relation soit éphémère, alors il préfère ne pas s’investir trop physiquement. Pourtant, émotionnellement, c’est plus fort que lui, il se donne, il s’ouvre, se découvre, en particulier lorsque Seven lui propose de jouer ; un chiffre, une proposition, des confessions qui mèneront probablement à l’amour, avec un peu de temps…

Les deux hommes entretiennent une relation à distance, tout en profitant de chaque instant qu’ils ont la possibilité de partager dans les différentes villes de France où leur travail respectif les mène. Peu à peu, l’amour naît, et ni les mots ni les chiffres ne sont alors suffisants. Ils s’aiment pleinement, plus encore en se découvrant au fil du temps. Mais à force de jouer à ce jeu qu’ils aiment tant, certains secrets sont dévoilés et il n’est pas certain que les deux hommes puissent les supporter.

Un ptit mot sur l’encre du passé

Tout d’abord je remercie Jessica des éditions Hugo New Roman pour l’envoi de l’encre du passé. J’avais découvert la plume de Erika avec Promesse Tenue que j’avais beaucoup aimé. Je n’avais qu’une hâte découvrir l’histoire de Clément que l’on rencontre dans Promesse Tenue. Alors on peut lire l’encre du passé sans avoir lu les précédents mais je conseille quand même de les lire avant pour mieux comprendre. Je fais le choix de vous parler du tome 1 et du tome 2 dans la même chronique. Et je vais bien sûr ne pas vous spoiler l’histoire.

L’encre du passé c’est donc l’histoire de Clément. C’est le meilleur ami de Sandy. L’histoire de Clément et Seven débute trois ans avant Promesse Tenue. C’est lors d’une virée à moto avec ses amis des Lost Souls que Clément rencontre Seven. Entre eux l’attirance est immédiate, véritable coup de foudre. Mais cette première rencontre sera assez brève et il va falloir attendre quelques mois avant qu’ils ne se retrouvent. Et c’est donc par le  biais de chiffres, de mots, de propositions et autres confessions, que Clément et Seven commencent par tomber petit à petit amoureux l’un de l’autre. (J’avoue que j’ai adoré ce jeux de chiffres.).

Une relation à distance s’installe petit à petit entre eux. Et c’est grâce à leur travail respectif qu’ils peuvent se retrouver dans différentes villes. Mais chaque séparation est de plus en plus difficile d’autant que quelques secrets et non dits semblent s’accumuler… Ce qui est certain c’est que ces deux là ne vont pas ressortir indemne de cette relation…

J’aimais déjà beaucoup Clément dans Promesse Tenue, son histoire n’a fait que confirmer ce que je pensais de lui. On aime sa gentillesse, sa sincérité, sa fragilité. Il aime ses amis plus que tout au monde et on peut voir le lien qui les unis. Mais pour ce qui est de l’amour, c’est tout autre chose. Il a peur de souffrir, alors il évite de trop s’investir dans une relation… On découvre au fil des pages un jeune homme qui sait ce qu’il veut, mais qui est tout autant perdu dans la vie.

Mais quand il aime il ne le fait pas à moitié, tout comme Seven. J’ai beaucoup aimé découvrir ce personnage et ses secrets qui l’empêche de vivre pleinement sa relation avec Clément. Seven est un homme tout autant passionné et intriguant. Il m’a surtout touché par son histoire et par son comportement envers Clément. Leur relation est forte, intense et remplie de bons sentiments. Chacun a son passé, ses secrets et ses tourments.

Le premier tome est rempli de découvertes, d’ombres et de mystères autour des deux personnages principaux. L’auteure reste mystérieuse et j’avoue que j’ai adoré. La romance se met en place doucement. L’histoire est bouleversante entre amour, secrets et révélations, impossible de le lâcher. Et puis quel bonheur que de retrouver la bande des Lost Souls. Quant au deuxième tome, il est aussi addictif. On suit Clément et Seven sur quelques années et du coup on a l’impression de grandir et d’évoluer avec eux. Le deuxième volet est aussi synonyme de révélations, de douleurs, d’émotions, de tristesse mais aussi d’amour. Les réponses à nos questions se dévoilent au fil des pages.

Alors j’avoue qu’au départ j’ai un peu hésité à demander cette histoire. Je ne lis que très peu d’histoire MM et j’appréhendais un peu, j’avais peur de ne pas aimé. Mais Erika a  une plume d’une telle sensibilité dans sa plume, que c’est passé tout seul. L’auteure a réussit à retranscrire les sentiments et toutes les émotions qui résultaient de cette histoire.  Et j’ai tellement été prise dans l’histoire que j’ai enchaîné le tome 1 et le tome 2 qu’en à peine deux jours je refermais cette superbe histoire. L’encre du passé c’est une histoire d’amour entre différentes destinations dans la France, à différents moments, avec des personnages tous complexes et attachants.

Et pour conclure

Avec cette duologie, Erika Boyer nous emmène dans une magnifique romance. Elle sait manier les mots et les sentiments à la perfection. Erika a su me toucher par leurs passés respectifs et leur façon d’être là l’un pour l’autre. L’encre du passé c’est plus qu’une romance. C’est une histoire où l’amour sous toutes ses formes à sa place. Que ça soit l’amour romantique, l’amour fraternel, l’amour familial ou l’amour que l’on porte à ses amis. Bref je vous recommande cette belle histoire.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cette belle chronique ! Tes mots me touchent énormément et je suis heureuse que tu aies aimé l’histoire de ces deux hommes ♡

    1. Coralie a dit :

      Ouiii j’ai beaucoup aimé. J’appréhendais cette histoire MM mais tu l’as traité avec brio et sensibilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge