(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, Stéphanie Pèlerin

1540-1

Résumé:

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise… Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

Ce que j’en ai pensé:

Tout d’abord je tiens à remercier Marie des éditions Fayard pour l’envoi de ce livre.

Je l’ai littéralement dévoré en 2 après midi. J’avoue qu’une aurait suffit mais parfois on ne peut pas faire que lire à mon grand désespoir 😉

Ce roman a été un coup de cœur. 

Ivana, professeur de français, la trentaine, vient de se faire lâchement larguer par Baptiste avec qui elle était en couple depuis 8 ans. Comme ça un beau matin il lui dit que tout est fini. Elle se retrouve donc sur le marché du celiba et malgré une confiance en elle un peu perdue elle refuse de se laisser abattre et décide de reprendre sa vie en main: inscription sur un site de rencontre « Be my Bou » ainsi que dans une salle de sport mais également chez Weight Watchers pour perdre quelques disgracieux. Elle veut aller de l’avant mais elle se rend compte que ce n’est pas toujours facile… On va donc suivre les aventures d’Ivana dans cette nouvelle vie. 

J’ai adoré ce premier roman de Stéphanie Pèlerin. Elle a su créé avec Invana un personnage qui nous ressemble. Ce roman pose la question de comment vivre seule à 30 ans, dans un corps que l’on apprécie par forcement et dans lequel on n’est pas à l’aise. C’est un peu la réalité du monde d’aujourd’hui. Pour ma part je me suis retrouvée dans ce livre que se soit avec les sites de rencontres ou encore l’agoisse de la pesée chez Weight Watchers. Et ouii moi aussi je suis passée par là. De nos jours il n’est vraiment pas facile de se retrouver célibataire à la trentaine. Je pense que beaucoup de lectrices se retrouveront dans ce roman. Il pose des questions très pertinentes à savoir la manière dont les femmes sont perçues lorsqu’elles sont célibataires mais surtout qu’elles assument leur sexualité.

Quant à Ivana, elle aime croquer la vie à pleine dent et même si elle se rend compte que ce n’est pas tous les joues facile de rencontrer le grand amour, elle be lâché pas, elle fait des erreurs mais continue d’avancer. Entre faux profil que le site ou mec pas disponible elle va apprendre et continuer son chemin. Et si celui qu’on cherche était juste sous notre nez?! Elle sait qu’elle peut compter sur sa meilleure amie suis aura l’épauler en cas de besoin. J’ai adoré ce personnage.

En résumé c’est frais, léger et pétillant comme des bulles de champagne. Ce livre est parfait pour cet été à la plage. Coup de cœur de l’été. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, Stéphanie Pèlerin

  1. Je ne suis pas une grande amatrice de chick litt. Je fais parfois des exceptions mais c’est rare car je trouve que l’on nous parle toujours de la même chose (des héroïnes attachantes, complexées, avec des kg en trop, etc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge