Hâte toi de vivre, Laure Rollier

Résumé:

Après un accident de voiture, Léo, professeure de philosophie dans un lycée du Sud-Ouest se réveille face au fantôme de sa grand-mère, mamie au caractère bien trempé et à la répartie cinglante. Contre toute attente, la jeune femme devra composer avec cette présence qui ne la quittera plus d’une semelle et va bouleverser sa vie irrémédiablement.

Un ptit mot sur le livre

Tout d’abord je remercie Alexandrine des éditions Mazarine pour l’envoi de hâte toi de vivre. C’est une histoire qui fait du bien, mêlant amour, amitié et secrets de famille. Et surtout c’est un livre qui se dévore comme une petite gourmandise. Hâte toi de vivre a été un véritable coup de cœur. Faire la connaissance de Léona, Léo pour les intimes, a été un rayon de soleil. Hâte toi de vivre est un roman plein d’espoir et de bonne humeur. On ressort comme grandit une fois terminé.

Hâte toi de vivre c’est l’histoire de Léo, professeur de philosophie. Un matin en se rendant au lycée où elle travaille, elle percute un bus de plein fouet cela n’inaugure rien de bon. Mais heureusement Léo se remet très bien de l’accident et nous raconte…  Elle se réveille d’un coma avec une surprise… elle voit sa grand-mère ! Celle-ci même qui est décédée des années auparavant. Commence alors un nouveau pan de sa vie, rythmée par les apparitions de Mamie Lina…

Des personnages attachants

Léo et ses amis  sont légèrement déjantés mais trop drôles. On ne peut que les adorer. Léo, Louise et Juju forment un trio d’amis extrêmement touchants. Ils sont à eux trois une ode à l’amitié, et on aimerait faire partie de leur cercle. Léo est donc professeur de philo. Elle est très attachée à son travail et ses élèves. Léo vit en collocation avec Louise. Louise est conseillère d’orientation dans ce lycée. Et elle une petite fille, Tess. Cette gamine est juste trop géniale! Et le fait que Tess puisse voir aussi Mamie Lina est juste parfait. Quant à Juju, c’est le concierge de ce même lycée. Ils sont toujours là les uns pour les autres.

Et que dire de Mamie Lina. Il lui faut un paragraphe bien à elle. Pour moi, tout comme Léo, c’est l’héroïne de cette histoire. Cette grand mère qui s’immisce à tout bout de champ dans la vie de Léo. Un genre de Jiminy Cricket que l’on voudrait tous avoir à nos côtés. Et cette charmante mamie s’amuse à apparaître et disparaître comme bon lui semble. elle va aider sa petite-fille à se lancer dans certaines choses qui l’effrayaient parfois au premier abord. Mais elle apporte également un côté plus sérieux dans cette histoire. Mamie Lina sera son nouveau moteur, sa locomotive de vie… Et grâce à elle, Léo osera, avancer.

Hâte toi de vivre c’est frais, bien écrit, drôle, triste parfois. Mais c’est un roman qui fait du bien, un vrai roman feel good comme je les aime. On tourne les pages car les personnages sont pétillants, leurs aventures intéressantes, on ne veut que leur bonheur. Laure Rollier signe un premier roman qui est à la fois touchant et divertissant. Touchant en raison des sujets invoqués au cours du récit tel que le suicide, la dépression, l’amitié, mais également divertissant en raison du côté léger et drôle des répliques émanant des personnages, surtout de mamie Lina!

De plus, le style de Laure Rollier est dynamique, drôle, percutant. Et peu importe que certains pensent qu’il faille écrire des pavés pour que l’histoire soit bonne. Ici pas de détails inutiles. L’histoire est simple mais suffisamment décalée et atypique pour en faire un excellent premier roman. Hâte toi de vivre est un juste équilibre  d’amitié, de tendresse, d’amour, d’émotion et d’humour. Des révélations de secrets de famille, si longtemps enfouis, dont le voile sera levé.

Et cerise sur le cupcake tous les ptits moments rugby. En tant que grande supporter de rugby, j’ai été ravie de retrouver ces moments. Et quand en plus, Laure, tu cites le club de ma région je ne peux qu’être conquise ?

Et pour conclure:

Hâte toi de vivre est une petite pépite, une gourmandise que l’on dévore. J’ai adoré le lire, la fin m’a surprise et conquise.  Et je ne regrette qu’une seule chose: ne pas l’avoir sorti avant de ma PAL. Tout se tient de la première à la dernière page. Et le dénouement a été inattendu pour moi car je dois avouer que je ne l’avais pas vu venir. C’est comme un petit bonbon. Ne pas surtout pas le croquer. le laisser fondre pour en faire durer tout le plaisir et l’apprécier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Hâte toi de vivre, Laure Rollier

  1. Merci pour cette excellente chronique, je le commande de suite dans « ma » librairie indépendante. Tu me donnes trop envie de le lire malgré que ma PAL déborde !!!
    Belle journée à toi.
    Bisous.
    Bernadette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge