Calendar Girl Juillet, Audrey Carlan

Résumé:

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.
Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.
Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées.
Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.

Un ptit mot sur Calendar Girl juillet

C’est toujours avec plaisir que je retrouve les aventures de Mia. Plus l’année avance plus je me régale avec cette série. Il semblerait que ses mésaventures du mois dernier lui aient enfin ouvert les yeux. La série semble prendre une nouvelle tournure plus intéressante. Ce tome a une dimension plus humaine, il s’intéresse plus au psychologique et au vécu des personnages.

Pour ce Calendar Girl juillet, Mia débarque à Miami. Et ce afin de jouer la séductrice d’un latin lover, Anton Santiago, dans son dernier clip. Nous découvrons le personnage de Anton, mais nous en restons assez éloigné, car j’ai trouvé qu’ici, l’auteur s’est vraiment focalisée sur ce que vit Mia. Cette rencontre avec Anton est très sympa et facile, un peu comme avec un meilleur ami. Dans ce tome, notre client passe au second plan et je ne m’en plains pas.

Si cette nouvelle mission se révèle être une expérience riche et excitante, la jeune femme peine néanmoins à remonter la pente et à se reconstruire après le traumatisme que lui a causé son travail au mois de juin. Désormais, elle se met à réfléchir à ce qu’il conviendrait de faire pour s’accorder un peu de bonheur. Et si elle prenait l’une des décisions les plus importantes de sa vie ?

Mia va comprendre qu’elle n’a pas vraiment tourné la page même si elle sait qu’elle a pris les bonnes décisions, et qu’elle doit prendre certaines résolutions pour son avenir. Elle va avoir la chance de tomber sur de belles personnes, Anton va s’avérer être une aide bienveillante dans sa « convalescence », tout comme Heather et Maria, et cette fois encore, Mia va utiliser son temps libre à faire le bien autour d’elle. Fini la Mia qui bave et qui couche avec tout ce qui bouge ! Depuis qu’elle a subit le traumatisme du tome passé, je la trouve plus réfléchit et plus mûre ! Ce que j’ai apprécié dans cette histoire, c’est que l’on voit notre héroïne évoluer. Mia m’a touché dans ce tome. Je l’ai senti plus franche et plus en accord avec elle-même. Elle avance dans sa vie à pas plus assurés et plus confiante.

D’une femme blessée et traumatisée , elle devient une femme amoureuse, pleine d’espoir et qui est prête à croquer la vie à pleines dents. Nous avançons au rythme de ses missions puis peu à peu, nous en apprenons plus sur elle et sur sa famille, ses proches. Tous ces mois sont décisifs pour son avenir ainsi que celui de ceux qu’elle aime mais Mia prend en compte toutes ses missions pour évoluer et analyser sa vie et ses sentiments. Elle arrive à ce septième mois à faire la part des choses entre ses différents clients et se rend compte alors de ses véritables sentiments pour Wes.

Les nouveaux personnages de ce mois-ci, sont tout aussi attachants. Que se soit Heather ou encore Maria la prof de danse, elles apportent une touche féminine et fun. Ils m’ont rappelé Mason et Rachel ou encore Tony et Hector. Non pas pour leur relation amoureuse, mais pour la complicité et le côté amical avec Mia. Sous ses airs de star du hip hop bling bling, Anton a un côté caché. J’ai aimé sa passion pour le jardinage ou la danse classique. Deux passions que l’on ne soupçonnerait pas chez un homme qui au premier abord incarne la superficialité.  Il est gentil, sûr de lui, c’est un amour qui se rappelle d’où il vient.

Et pour conclure:

Calendar Girl juillet est un tome qui relance l’histoire.  Et où l’on sent que Mia aura d’autre chose en jeu jusqu’à la fin de l’année. Beaucoup d’émotions encore pour ce mois de Juillet, aussi bien positives que négatives et cela va avoir des conséquences pour les mois à venir. Audrey Carlan nous donne ce que l’on attend depuis des mois ! Je sentais bien que les choses allaient être un peu différentes ; Juin amorçait déjà le virage et Juillet n’a fait que le confirmer. Mia se décide enfin, et l’intrigue avance considérablement. L’histoire de Juillet marque un tournant décisif, ce qui m’a littéralement ravie. Avec janvier, c’est l’un de mes mois préférés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “Calendar Girl Juillet, Audrey Carlan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge