Quand le vent caresse mes cheveux, Sophie Auger

Résumé

Charlie a tout pour être heureuse : un appartement en plein cœur des beaux quartiers de Paris, un job bien payé, des copains avec qui faire la fête… Pour rien au monde, elle ne voudrait changer de vie. Mais quand elle reçoit la lettre d’un notaire, tout bascule : elle est la seule héritière de la propriété de sa tante. Alors que Charlie pensait avoir tiré un trait sur son passé, elle est contrainte de retourner sur les lieux de son enfance.
Bouleversée par des souvenirs qu’elle avait soigneusement enfouis, la jeune femme ne compte pas rester longtemps. Et pourtant… Le calme et la beauté de l’endroit, l’amitié des gens du coin, la main tenue d’une petit fille au cœur solitaire… et le regard intense de celui qu’elle n’attendait pas vont changer sa vie à tout jamais… Et si Charlie avait enfin compris le sens du mot bonheur ?

Un ptit mot sur quand le vent caresse mes cheveux

Tout d’abord je remercie Carole des éditions Déliées pour l’envoi de quand le vent caresse mes cheveux. C’est un roman feel good comme je les aime. Et encore plus quand le roman se passe dans une région que je connais très bien et qui me parle. J’ai vraiment passer un bon moment au clos. Une histoire touchante, belle et fragile à la fois. Un récit dont les valeurs vous réchauffe le cœur, vous ouvre de nouvelles perspectives. Ce livre est une bouffé d’air pur. Un moment de bonheur et de douceur qui fait du bien

Quand le vent caresse mes cheveux c’est l’histoire de Charlie. 26 ans, elle vit à Paris, dans un quartier les plus prisés de la capitale avec pour seul compagnon son chat. Elle vend des lofts de luxe et est très douée dans son domaine ! Pour tout vous dire, c’est la meilleure ! Mais pour qu’elle en soit arrivée à ce haut niveau de perception, elle a travaillé dure pour ça. Charlie est une citadine dans l’âme, pour elle, vivre à la campagne, ce n’est clairement pas envisageable… Mais une lettre va tout changer et remettre en cause ce qu’elle croyait si durement, des choses dont elle s’était persuadée, à tort…

Quand elle découvrira qu’elle est l’héritière d’une propriété à la campagne, Charlie ne rigolera pas.Pourtant, entre le notaire qui semble la connaitre et un vétérinaire trop sexy en salopette, Charlie devra faire un point sur elle-même et surtout accepté de revenir quelque temps sur cette époque de sa vie, époque qu’elle avait rayé…

Dès les premières pages de quand le vent caresse mes cheveux je me suis laissée embarquer par la plume de Sophie. Je me suis clairement imaginée au clos. Cet endroit qui m’a totalement parlé. Les lieux, les villes dont elle parle je les connais pour y avoir passer une partie de mon enfance pendant les vacances. Et que dire du marché de Louhans où nous nous rendons encore plusieurs fois dans l’année. Je ne vous cache pas que j’adore quand un livre me parle. Ma grand mère ne vivait pas très loin de Louhans ( aujourd’hui elle a déménagé) mais cette lecture m’a permise de me replonger dans mes souvenirs d’enfance. Alors un grand merci Sophie pour cette madeleine de Proust.

Charlie, notre jeune héroïne, va peu à peu ouvrir ses yeux, son nez et son cœur. Un cœur fermé à double tour par une enfance assez chaotique, qui a laissé nombreuses traces sur son âme. Une jeune femme dont les sentiments sont si refoulés, qu’elle passe un peu à côté de sa vie, elle la subi, la suit, sans en engranger tout le bonheur et la jouissance dont elle devrait. En même temps, c’est une personne fraîche, active, pleine de pep’s et de verve. Bon j’avoue que par moment elle m’a un peu agacé! Personne ne la connaît réellement, personne ne sait qui est la véritable Charlie. Charlie peut paraître froide, frigide, superficielle mais on va la voir évoluer au fil du récit, dans la demeure de son enfance.

En ce qui concerne les personnages secondaires ils sont tous aussi attachants que Charlie. Gros coup de cœur pour Rose. Cette gamine est une pépite et j’ai adoré sa répartie et ses répliques. Si j’ai un jour j’ai des enfants je veux la même! On ne peut que l’adorer! Olga, la meilleure amie, Louis, l’ami d’enfance, Alexandre le voisin. Ils ont leur propre  personnalité , leurs blessures, leur passé. Des personnages très intéressants, qui ajoutent une touche d’humanité en plus à ce texte en nous montrant que nous avons tous notre jardin secret, tous nos bleus à l’âme et un peu cette part de nous que nous ne souhaitons pas dévoiler, un jeu de dupe pour camoufler la réalité du malheur.

Quand le vent caresse mes cheveux c’est une histoire de secrets mais aussi des blessures au cœur et à l’âme. La plume de Sophie est belle, sensible, émotive, très agréable à lire. Dans son premier feel-good book, elle fait une belle ode à la vie que vous ne pourrez qu’aimer, vous serez sensible à ce livre qui fait un bien fou au cœur, au moral. Ne passez pas à côté du clos où les émotions sont garanties accompagnées de personnages plus qu’attachants. Le clos, c’est aussi une histoire, un passé, des découvertes et des anecdotes animalières touchantes.

Et pour conclure

Avec quand le vent caresse mes cheveux, l’auteur  nous emmène dans une histoire magnifique et touchante sur fond de retour en enfance et aux fondamentaux. J’ai aimé ce petit bout de paradis qu’a crée Sophie, les personnes attachants qu’elle nous a créé. C’est un roman vraiment beau, magnifique, riche en émotions et criant d’espoir ! C’est un beau message que nous transmet l’auteur à travers ce beau récit. Un vrai roman feel good qui se lit avec bonheur et douceur. On en ressort avec du baume au cœur et quelques brins de paille dans les cheveux 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Quand le vent caresse mes cheveux, Sophie Auger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge