Sweet Heart, K.Bromberg

Résumé

Tout a commencé par une invitation. Au mariage de mon ex-fiancé. J’aurais du l’ignorer. La brûler. Mais je ne l’ai pas fait. J’ai répondu. Je viendrais accompagnée. C’est là qu’apparait Hayes Whitley, méga-star de cinéma. L’homme qui a ravi le cœur de millions de fans. Mais moi, je lui avais donné le mien neuf ans auparavant. C’était mon premier amour. Il était mon tout. Jusqu’au moment où il a pris la tangente pour poursuivre ses rêves sans le moindre au revoir Lorsqu’il s’est pointé, sortant de nulle part, dix ans plus tard, j’aurais mieux fait de garder mes distances. J’aurais dû rejeter son offre de m’accompagner au mariage de mon ex.

Et maintenant nous nous demandons si les morceaux de la vie que nous avons partagée autrefois s’emboiteraient toujours. Un premier amour ça ne s’oublie pas facilement. Voulons nous oublier ou prenons nous le risque de voir ce qui va se passer ?

Un ptit mot sur Sweat Heart

Sweet Heart est un roman que j’avais acheté quasiment à sa sortie. Et comme beaucoup de livres que j’achète, certains restent quelques temps dans ma PAL. Mais avec le Festival New Romance qui se profilait à l’horizon, je me suis dis, parfait il sera ma lecture du voyage. Et hop un aller-retour à Paris plus tard, je refermais Sweet Heart. Et j’avoue que j’ai juste adoré cette lecture trop mignonne. Alors je connaissais la plume de K. Bromberg avec Driven. J’ai été ravie de retrouvé sa plume avec un autre roman.

Sweet Heart c’est l’histoire de Saylor. Après avoir rompu ses fiançailles quelques jours avant son mariage, elle se plonge corps et âme dans sa pâtisserie « Sweet Cupcakes ». Son affaire ne marche pas aussi bien qu’elle le voudrait et pour elle, son ex-fiancé Mitch n’y est pas pour rien… C’est alors qu’elle se retrouve invitée au mariage de son ex-fiancé.  Mais pour montrer qu’elle n’a pas raté sa vie parce qu’elle n’a pas épousé Mitch, elle est accompagnée par Hayes. Une Mégastar de cinéma, qui vient de faire son réapparition dans sa vie alors qu’il s’était enfuit, sans raison, neuf ans plutôt. Elle aurait dû le rejeter, il aurait dû l’oublier, mais tout ne va pas se passer comme prévu entre ces deux amis d’enfance…

L’histoire de Saylor et Hayes est belle. Dix ans ont passé mais l’attirance entre nos deux héros est belle et bien toujours présente. En dix ans, on change, nous ne sommes plus les mêmes. Certains traits de caractères restent, on retrouve des similitudes avec le souvenir que l’on a de la personne, mais au final, on ne se connaît plus autant qu’avant.

Saylor est le genre d’héroïne que j’adore. Elle s’est rendue compte qu’elle n’était pas heureuse avec Mitch et décide donc de le quitter quelques jours avant leur mariage. Saylor se démène pour faire tourner sa boutique de Cupcake. Elle se débrouille toute seule. Saylor et son caractère bien trempé. Elle est bien décidé à montrer à tout le monde sa volonté de faire ce qu’elle veut vraiment sans que rien ni personne lui dise quoi faire.

Elle doit faire tourner sa boutique de cup cake, qui a beaucoup de mal à faire décoller ses chiffres. Heureusement qu’elle peut compter sur son grand frère Ryder. Cet homme est juste fabuleux, plus on avance dans l’histoire plus on se rend compte qu’il cherche par tout le moyen à ce que sa sœur s’évade et soit épanouis.

Quant à Hayes… oui on l’adore. Il est mon BookBoyFriend du mois d’octobre d’ailleurs. C’est un homme qui n’a pas eu une vie facile, qui a quitté tout pour réaliser son rêve.  Il a beau être une super star du cinéma, il n’a pas pour autant oublié ses valeurs, ni son amour pour Saylor. Hayes est protecteur, prêt à tout pour elle. Il se rend compte aujourd’hui qu’il n’a jamais su l’oublier. Alors malgré les paillettes, les étoiles et autre, dès qu’il reçoit cet appel téléphonique, rien n’y fait, il doit la retrouver. Et ce n’est pas seulement le pardon qu’il est venu chercher… Nos deux personnages vont réapprendre à se connaître et ils vont tenter de tirer un trait sur le passé. Hayes va laisser le temps dont Saylor à besoin.

Sweet Heart est une histoire pas comme les autres, celle d’un premier amour qui brise le cœur et qui guérit à la fois. K.Bromberg nous livre une histoire bien éloignée de l’univers Driven, et pour moi c’est totalement réussi. C’est bourré de mignontitude. Elle arrive à créer une atmosphère douce et donne vie à ses personnages.

Et pour conclure

Sweet Heart est une histoire toute mignonne et plutôt prévisible. Mais cela fait du bien d’avoir une fin comme ça. C’est une lecture addictive en compagnie de Saylor et Hayes entre l’univers des cupcakes et celui du cinéma. Une histoire qui m’a fait rêver et j’ai adoré la dernière partie du roman qui a fait fondre mon petit cœur. Une note de l’auteure nous laisse penser à un second tome, mais centré sur un autre personnage : Ryder.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge