Le parfum des grandes vacances, Thibault Prugne

Résumé le parfum des grandes vacances

Je me souviens de sa cabane qui flottait dans les champs comme un phare sur l’océan ; des feuilles du vieux frêne scintillant au soleil, de l’odeur du linge qui séchait au fond du jardin, du bourdonnement des abeilles et du chant des mésanges.
Pépé Léon faisait partie de ces gens qui aimeraient que rien ne change jamais. Qui ne veulent pas refaire le monde, juste vivre au milieu et l’écouter respirer.
Je m’appelle Louise et ceci est mon histoire.

Un ptit mot sur le parfum des grandes vacances

Vous n’êtes pas sans le savoir que je travaille dans un rayon jeunesse en librairie. Et  lorsque cet album est arrivé dans mon rayon j’ai dit: « Mais wahou qu’elle beauté ». Mais j’avoue je ne me souvenais plus lorsque je l’ai travaillé sur les bons de commandes. Je reconnais que je suis fan des albums pour la jeunesse. Et le dernier que j’ai lu est Enerst et moi. Le parfum des grandes vacances est juste sublime. Tout est beau: les dessins (j’en ai glissé quelques uns dans l’article), le texte et l’histoire est vraiment touchante.

Le parfum des grandes vacances c’est l’histoire de Louise. Elle va rendre visite à son pépé Léon pendant les grandes vacances, en période de guerre. Louise découvre auprès de cet amoureux de la nature, la magie de la campagne, mais quelque chose d’effroyable les guette…  La petite fille va alors  vivre le plus bel été de sa vie. Un été passé à apprendre à parler aux oiseaux et à chercher des animaux dans les nuages. Le tout en compagnie de pépé Léon et de Gaspard, son amoureux. La fillette devenue grande se souvient…

Et que dire de la relation qui se noue entre la petite et son grand-père est touchante. Le récit de son premier amour est mignon tout plein. Et je ne vous cache pas qu’une petite part de nous s’empare de nostalgie à la lecture de cet album. Les personnages sont hauts en couleur avec l’impression de très bien les connaître. Et l’on découvre l’histoire à travers Louise.

 

 

Un pépé un brin excentrique, qui parle aux oiseaux, qui vit entouré d’une chèvre, d’une poule et d’une vigne. Il  habite dans une cabane perdue au milieu des champs.

« Certains ont peur des monstres cachés sous leur lit, des sorciers et des vampires qui hantent les nuits obscures des livres pour enfants ; moi, j’avais peur de mon pépé Léon »

 

Les illustrations sont d’une beauté incroyable. Que ce soit les couleurs ou le  trait de crayon. Des couleurs chaudes et puis il y a de la poésie à chaque page.

« À cet instant, je ne savais pas si je devais en vouloir à pépé Léon ou le remercier de m’avoir fait oublier l’époque dans laquelle nous vivions. »

       

Et pour conclure

Le parfum des grandes vacances est un album magnifique. C’est le parfum  de l’été, du soleil, de l’odeur de l’herbe coupée, le chant des oiseaux… L’impression que c’est album qui peut se transmettre de génération en génération. L’auteur parle du temps qui passe, la simplicité de la vie. Un album que vous pouvez retrouver chez les éditions Margot. Le parfum des grandes vacances est une ode à la nature, une invitation à la regarder, à l’écouter et à profiter des petits bonheurs simples.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

1 Comment

  1. […] Le pirate de cœur est un album jeunesse que j’ai eu a chance d’avoir lors de la présentation de la rentrée de Albin Michel Jeunesse en mai dernier. Un album que je n’ai pas lu tout de suite. Mais lorsque ce dernier s’est retrouver dans notre catalogue de Noël, alors plus d’hésitation! Vous savez que je suis une grande fan des albums pour la jeunesse 😉 Le dernier que j’ai mis en avant est le parfum des grandes vacances.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge