Les quatre filles du docteur March, Louisa May Alcoot

Résumé les quatre filles du docteur March

Meg, Jo, Beth et Amy sont soeurs et inséparables. Alors que la guerre de Sécession fait rage et que leur père se trouve au front, les filles retroussent leurs manches pour aider leur mère adorée. Entre Meg, l’aînée au coeur d’or, Jo l’écrivaine en herbe aux allures de garçon manqué, Beth la musicienne délicate et l’espiègle et coquette Amy, les discussions sont passionnées. Rythmée par leurs craintes, leurs jeux et leurs rêves, la vie dans leur petite maison du Massachusetts est
un vrai tourbillon… Quatre sœurs, quatre facettes de la féminité, quatre filles qui vont s’emparer de leur destin.

Un ptit mot sur les quatre filles du docteur March

Avec la sortie du film en ce début d’année, je n’avais qu’une hâte c’était de me replonger dans cette histoire. Je pense que l’on ne présente plus les quatre filles du docteur March. C’est l’un de mes romans préférés que j’ai lu je pense une dizaine de fois. Je l’ai lu aussi bien en français qu’en anglais. Pour moi il fait parti des classiques en littérature. Et concernant ces classiques, j’ai relu il y a quelques jours les Hauts de Hurlevent et j’ai adoré.

Les quatre filles du docteur March c’est donc l’histoire de quatre sœurs dont le père est parti à la guerre de Sécession en tant que médecin.  Nous suivons les aventures de quatre sœurs. Meg, une grande romantique, âgée de seize ans. Aînée de la famille. Jo, qui reste pour moi l’héroïne de l’histoire. Elle se décrit comme un garçon manqué mais qui est sans aucun doute le personnage le plus profond et le plus émouvant. Beth qui est une petite sainte, s’occupant sans cesse du bonheur de ceux qu’elle aime avant le sien. Et Amy, la dernière qui, malgré sa vanité et son égoïsme, découvrira le plaisir d’aider les autres.

Au fil des chapitres on découvre leur vie. Soit un événement qui s’est déroulé dans la famille, soit une situation où une des sœurs a été mise à l’épreuve par rapport à un trait de caractère précis. On assistera aux jeux quotidiens, aux disputes, au malheur qui frappe durement, aux leçons que la vie donne et qui façonnera le caractère de chacune. Une très belle histoire qui montre bien les liens entre sœurs aux caractères différents : Meg la raisonnable, Beth la douce, Amy la malicieuse et Jo la rebelle. Et c’est ces différences de personnalités qui permettent aux lectrices de s’identifier à l’une ou à l’autre.

La grande richesse de l’oeuvre:faire cohabiter dans ses pages les destins croisés de quatre jeunes femmes au tempérament et aux aspirations totalement différents! Souvent drôle, sans jamais sombrer dans le mélo, l’histoire est extrêmement touchante. Car la vie des personnages est ponctuée de beaucoup de joie mais aussi de grands moments d’angoisse.

Et pour conclure

Cette relecture a été un réel plaisir. On découvre dans ce roman l’amitié, l’entraide, on s’attache à chacune des filles du docteur March. Chacune a son charme, mais également son espièglerie. Qu’on le lise à 10 ans ou à 30 ans ça reste un vrai plaisir. Un roman a retrouvé chez Pocket Jeunesse.

 

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. Ce livre c’est ma Madeleine de Proust à moi… Je l’ai lu tellement de fois!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge