Lettres d’amour de 0 à 10 ans, Susie Morgenstern/Thomas Bass

Résumé lettres d’amour de 0 à 10 ans

La mère d’Ernest est morte et son père a disparu. Ernest a été recueilli par Précieuse, sa grand-mère. Aujourd’hui, à dix ans, il ne connaît que la vie ennuyeuse qu’il partage avec elle. Excellent élève, Ernest prend garde à rester éloigné des autres. Jusqu’au jour où Victoire arrive dans sa classe. Elle a treize frères, ce n’est pas Ernest qui va l’impressionner. Au contraire, la voilà qui le sort de la monotonie pour le projeter dans la vie…

Un ptit mot sur lettres d’amour de 0 à 10 ans

Je connaissais le roman mais je ne l’avais jamais lu. L’occasion a été que j’ai pu avoir cette bande dessinée dans mes rayons en librairie. Ni une, ni deux je l’ai emprunté. Alors bien sûr elle se dévore en un rien de temps. Mais c’est une histoire touchante. Je lis de plus en plus de BD même si je ne prends pas le temps de tout écrire par ici. Et la dernière BD jeunesse c’est la guerre de Catherine

Lettres d’amour de 0 à 10 ans, c’est l’histoire de Ernest. Petit garçon qui vit avec sa mamie. Il n’a jamais connu ses parents. On ne peut pas dire qu’il ait une vie très joyeuse…Sa vie est une routine silencieuse et monotone jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle élève, Victoire. Elle fait partie d’une famille nombreuse et va faire découvrir beaucoup de choses à Ernest… 

J’avoue que j’ai beaucoup aimé le personnage de Victoire. Elle est complètement farfelue et elle  va rapidement s’attacher à Ernest et lui faire découvrir la vie de famille. Victoire va débouler comme un ouragan dans sa vie. Bavarde, curieuse, légèrement sans-gêne, elle déborde d’énergie et le trouve si beau qu’elle décide de se marier avec lui. On ne peut que l’adorer! A ses côtés, Ernest va trouver le courage d’envoyer une lettre à son père. Père qu’il n’a jamais connu. Grâce à Victoire et surtout un de ses nombreux frères il obtiendra bien plus qu’une simple réponse….

Les caractères opposés des enfants en font un duo attachant qu’on aime d’emblée. Les personnages secondaires sont bien campés et contribuent à rendre le scénario dynamique et profond. J’ai aimé voir l’évolution d’Ernest, voir comment l’arrivée de Victoire remet en cause tout ce qu’il trouvait normal. Petit à petit, Ernest s’ouvre au monde, à la vie. Il commence à s’interroger et à vouloir une vie à laquelle il a droit, une vie d’enfant tout simplement.

Un mot sur le graphisme qui est vraiment superbe. La dominante de gris montre bien la tristesse/monotonie de la vie d’Ernest. Et puis Victoire arrive, avec ses cheveux roux, qui ramènent de la couleur dans cet univers un peu maussade. Bref une adaptation totalement réussit que je vous recommande. 

Et pour conclure

Lettres d’amour de 0 à 10 ans est un vrai condensé de bonheur et de tendresse. Une belle histoire pour nous rappeler que la vie est belle, surtout grâce aux petits moments et aux petites attentions. une BD remplie de douceur et de bons sentiments. Une bande dessinée à retrouver chez Rue de Sèvres

 

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. […] que je prends pas mal de plaisir. Cela me fait varier mes lectures. La dernière en date était lettres d’amour de 0 à 10 ans. Dévisagée c’est une histoire d’amitiés, de destins qui se croisent, de vie qui […]

  2. […] ce que cela allait donné en version bande dessinée. Depuis quelques temps je lis un peu plus de BD et j’avoue j’aime bien. Cela change des romans. Et j’ai presque hâte de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge