Everyday Heroes #Combust, K Bromberg

Résumé Everyday Heroes #Combust

« Quand un soldat du feu embrase tout sur son passage « 
Jusqu’où le pompier Grady Malone fera-t-il grimper la température ?
La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre.
Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient finalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse.

Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enflammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son cœur.
Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?

Un ptit mot sur Everyday Heroes #Combust 

Tout d’abord je remercie Jessica des éditions Hugo New Roman pour l’envoi de Everyday Heroes #Combust. J’ai dévoré le premier tome pendant le confinement et j’avais hâte de découvrir le deuxième frère Malone, le pompier de la famille. C’est ce que j’ai fait à mon retour chez moi. J’ai beaucoup aimé cette histoire au cœur des pompiers de Sunnyville. Les deux personnages ont leurs fêlures qui les rendent humains et touchants.

Everyday Heroes #Combust c’est donc l’histoire de Grady, le deuxième frère de la famille Malone. Il est pompier à la ville de Sunnyville. La vie ne l’a pas épargné. Il a vécu des choses compliquées qui l’empêchent de vivre normalement aujourd’hui. Je vous laisse bien sûr découvrir le pourquoi de tout ça. Quant à Dylan, suite à une déception amoureuse, elle a trouvé son petit ami avec une autre, elle quitte Los Angeles. Elle s’installe chez Grady qui est ami avec le frère de Dylan et qui accepte de l’héberger. Cependant, en tant qu’auteure-compositrice, elle est toujours liée à son ex par un contrat et est tenue de garder leur rupture secrète.

Elle va profiter du calme de Sunnyville pour continuer l’écriture des chansons. C’est donc parti pour une collocation avec le sexy pompier. On aime son sourire à fossettes et son sens de l’humour. Mais aussi on est ému par l’enfer par lequel il est passé et par la reconstruction qu’il opère doucement sous nos yeux. Et sous ses blagues incessantes et les coups d’un soir cachent en réalité un traumatisme profond et les stigmates de l’épreuve qu’il a dû subir l’année précédente…Il est impossible de rester indifférent face à ses douleurs et sa culpabilité.

Quant à Dylan, au fil des pages on découvre une jeune femme courageuse mais timide. Elle va s’affirmer au fil de l’histoire  et prendre suffisamment confiance en elle pour sortir de l’ombre et réclamer la place qu’elle mérite, en pleine lumière. J’ai beaucoup aimé ces personnages. Ils ont su me toucher. Deux êtres différents mais un peu perdus. Deux personnes qui n’ont plus aucunes estime d’elles mêmes. Mais cette colocation est tout ce qui leur fallait. Et elle risque d’être aussi inattendu pour l’un comme pour l’autre. Tout est décrit avec justesse et délicatesse. L’histoire d’amour est parfaitement dosée, avec de petits jeux de séduction, mais ni l’un ni l’autre n’ose faire le premier pas.

J’ai aimé retrouver cette famille Malone, unie et soudée. Et c’est avec plaisir que l’on retrouve Grant et Emerson, de voir leur relation évoluée. Et l’on retrouve avec plaisir maman Malone, toujours aussi prévenante avec ses fils. On aime être au cœur de cette caserne et de cette vie interne de pompier. J’ai adoré également le fait que l’auteure traite du sujet de l’acceptation de soi, un thème commun aux deux héros. Une histoire de reconstruction, alors bien sûr, les maux ne sont pas les mêmes. Mais chacun va réussir a gommer, a redonner l’envie et l’espoir à l’autre de croire en ce qu’il est réellement.

Et pour conclure

J’ai passé un très bon moment avec Grady et Dylan. Un roman très touchant. Tous deux se hissent l’un vers le haut, tirent le meilleur l’un de l’autre. L’Univers des frères Malone est tout simplement génial et addictive. Et j’ai hâte de découvrir à présent l’histoire de Grayson.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge