Les sept sœurs #Maïa, Lucinda Riley


Résuméles sept sœurs #Maïa 

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leur origine.

Un ptit mot sur les sept sœurs #Maïa

Tout d’abord je remercie les éditions Charleston pour l’envoi de les sept sœurs #Maïa. Un tome que j’avais déjà lu mais que je n’avais pris le temps de chroniquer. J’ai donc partager cette lecture avec ma copine Carole. J’avoue j’ai adoré retrouver cet univers. Et j’ai déjà hâte de relire le tome 2. Vous savez que je suis une grande fan des éditions Charleston parce que leurs romans regorgent de jolies saga familiale. Le dernier lu est la femme au manteau violet.

Dans cette saga familiale, Lucinda Rilley  insiste sur l’importance des origines pour tout un chacun. Mais aussi sur celles des parents d’adoption. Et de se poser ces questions : qui sont véritablement nos parents ? Ceux qui nous mettent au monde, ou ceux qui nous élèvent et nous chérissent ? Peut-on vivre sans connaitre nos origines ?

« Nous avions toutes été choisies par Pa Salt quand nous étions bébés et adoptées aux quatre coins du monde. Pa aimait dire que nous étions ses filles  » spéciales « . Il nous avait donné les noms des Pléiades, les Sept Sœurs, sa constellation préférée. Maia était la première. »

Les sept sœurs #Maïa c’est donc le tome consacré à cette sœur aînée. Le roman commence par la mort de leur père Pa Salt. Enigmatique milliardaire il les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés. Maia d’Alpièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis un magnifique château sur les bords du lac Léman. Chaque jeune femme se voit recevoir en héritage un indice qui va permettre de retrouver leur famille et enfin connaitre leur histoire. En ce qui concerne Maïa, c’est le Brésil et plus précisément c’est au pied de Criso Redentor, au sommet du mont Corcovado dominant la plage d’Ipanema que tout a commencé…

« Ne laisse jamais ta peur décider de ton destin. »

Avec l’aide de Floriano, l’écrivain dont elle traduit les livres, elle va mener sa propre enquête pour savoir qui était sa mère. Cela la conduit en 1927 sur les traces d’Izabela Rosa Bonifacio, son arrière-grand-mère, issue d’une famille brésilienne productrice de café…On y suit l’ancêtre de Maia qui va être la témoin privilégiée de la construction du Corcovado. Je ne vous en dévoile pas plus, je vous laisse découvrir la suite qui ne manquera pas de vous surprendre 😉

C’est à travers les lettres de son arrière-grand-mère que Maïa va nous ouvrir la porte sur la condition féminine dans les années 1920. Une époque à laquelle elles n’avaient pas droit au chapitre, d’abord sous la coupe du père pour passer à celle du mari. J’adore ces récits où les vies basculent du présent vers le passé et nous décrivent en fait ce que fut la vie de deux héroïnes d’une même lignée séparées par des générations. Plus je lis ce genre, plus je suis totalement fan. Avec ce premier tome, Lucinda pose les bases d’une saga qui s’annonce palpitante et riche en émotions. Ode à l’amour et à la passion, ode à la vie! Bref lisez le!

On adore, enfin moi en tout cas, le personnage de Maïa. Son courage, sa détermination et son intelligence. Et puis les lieux et paysages sont somptueusement décrits , on s’y croirait presque. On a envie de faire sa valise et prendre un avion direction le Brésil. Même si en ce moment il ne fait pas bon y aller 😉 A travers l’écriture si addictive de Lucinda, on sent que c’est très bien documenté. Que ce soit  d’un point de vue historique et culturel,tout a été très bien pensé et construit lors de la rédaction. L’intrigue et les personnages étant ainsi maîtrisés de bout en bout.

Et pour conclure

Coup de cœur pour ce premier tome de cette saga familiale.Hâte de lire le deuxième volet avec Ally et la sœur tempête. Nous voyageons entre Paris et Rio dans deux époques différentes qui se rejoignent et s’entremêlent. On suit Maia dans sa quête d’identité, c’est aussi suivre une histoire d’amour passionné et impossible.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. […] qu’une nouvelle fois j’ai lu en lecture commune avec ma copine Carole. On avait lu le tome 1 ensemble et l’on a prévu de lire toute la saga ensemble. J’avoue j’adore! Saga […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge