Wish #Isabeau, Audrey Carlan

Résumé Wish #Isabeau

Aussi loin que je me souvienne, je me suis sentie perdue.
Avec deux pères géniaux et un diplôme d’une école de cuisine, je devrais être au sommet du monde, prête à créer des desserts remplis d’amour et de lumière. Et pourtant, il me manque quelque chose.
Le jour de mon vingt-cinquième anniversaire, deux belles femmes se présentent à ma porte avec une poignée de lettres roses et prétendent être mes soeurs. J’ai toujours pensé que j’étais le produit d’une mère porteuse anonyme, mais mes pères se mettent enfin à parler. Ils ont su toute ma vie qui était ma mère biologique et la pile de lettres prouve que ma mère savait aussi pour moi. Le coeur en vrac, ma valise dans une main, les lettres de ma mère dans l’autre, j’ai traversé le pays, de Chicago, dans l’Illinois, à la petite ville de Pueblo, dans le Colorado.

À chaque kilomètre qui me rapproche de ma nouvelle famille, le vide en moi commence à se remplir. Tout en apprenant à connaître mes soeurs, je découvre que j’aime la ville et que je suis proche de ces deux femmes. Lorsque le magasin de bonbons situé à côté de l’entreprise de ma soeur doit fermer, je saute sur l’occasion pour ouvrir ma propre boulangerie avec mon nouvel héritage et pour commencer ma nouvelle vie…

Un ptit mot sur Wish #Isabeau

Tout d’abord je remercie Jessica des éditions Hugo New Roman pour l’envoi de Wish #Isabeau. A la fin du tome 2 j’avais hâte de découvrir ce personnage de Isabeau. Plus on avance dans la série, plus j’aime ce que je découvre. Et ce troisième tome ne fait pas exception. J’ai littéralement dévoré ce tome 3. Il est pour le moment mon préféré. J’ai adoré découvrir le personnage de Isabeau et Kayson.

Ce tome trois commence là où le tome 2 se termine (même si les tomes se lisent indépendamment je vous conseille de les lire dans l’ordre). On découvre Isabeau, jeune femme de 25 ans, aussi pétillante qu’audacieuse. Elle vit avec ses deux pères et s’apprête à rentrer dans la vie active avec son meilleur ami Jasper. Mais l’arrivée de Suda Kaye et Evie dans sa vie vont quelque peu bouleversé son programme… Dans un premier temps un peu bouleversée et perdue suite à cette visite, elle se décide à rejoindre le Colorado avec Jasper dans le but de faire connaissance avec sa famille et ses soeurs.

L’histoire de Isabeau est très touchante. On sent son besoin d’aller découvrir ses origines, d’apprendre à connaître cette nouvelle famille qui s’offre à elle. C’est une personne bienveillante, douce et qui malgré son jeune âge à la tête sur les épaules. Et que dire de la relation qu’elle a avec ses pères, on sent leur réelle complicité à tous les trois. Malgré l’absence de sa mère elle a grandit dans l’amour.

Côté personnage, on retrouve bien évidement l’exubérante Suda Kaye. Mais aussi Evie qui est toujours aussi attendrissante dans son rôle de grande soeur. Et c’est toujours un plaisir de retrouver la sagesse et la gentillesse de Toko. A noter que j’ai trouvé Catori  bien plus présente dans ce tome, peut-être pas physiquement, mais elle est présente en pensée tout au long du livre. Nous retrouvons également Kayson, l’entrepreneur qui a fait la boutique de Suda kaye. Alors j’avoue que je suis ravie de l’avoir un peu plus découvert et c’est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Et que dire de Jasper, un personnage haut en couleurs et tellement attachant.

Une nouvelle fois la romance va très vite mais je vous avoue que cela ne me gène pas du tout. On apprécie le fait qu’il n’y ait pas de nombreuses scènes de sexe. E je trouve que le duo Kayson/Isabeau s’accorde à merveille, il y a une jolie complicité entre nos deux héros. Alors bien évidement il y a quelques obstacles, sans oublié des secrets que l’on découvre au fur et à mesure du roman qui rendent la romance plus compliquée et plus intrigante. La culture amérindienne est toujours très présente et ça ne me déplait pas, bien au contraire. Et j’aime l’esprit de famille qui se dégage de ce tome et cette saga. Les personnages sont tous attachants et bienveillants les uns envers les autres et une très belle famille élargie commence à se dessiner. La rencontre entre Isabeau et son grand-père est très émouvante.

La plume d’Audrey est toujours aussi addictive. A peine reçu que j’avais l’impression d’avoir terminer le roman hihihi. L’impression que ce tome est encore un peu plus aboutit que les précédents et reste pour le moment mon préféré.

Et pour conclure

J’ai passé un très bon moment avec ce tome 3 et je peux vous dire que j’ai hâte de découvrir l’histoire de Catori. Ce personnage qui malgré son absence prends énormément de place dans cette histoire. Audrey Carlan retranscrit avec brio les  les liens familiaux, l’amour inconditionnel qu’il y a entre les membres d’une famille. C’est doux, plein d’émotion.

 

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge