Les femmes d’Heresy Ranch, Melissa Lenhardt

Résumé les femmes d’Heresy Ranch

Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens. Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste.

Un ptit mot sur les femmes d’Heresy Ranch

Tout d’abord je remercie Angélique des éditions Le Cherche Midi pour l’envoi de Les femmes d’Heresy Ranch. C’est un roman que j’ai vu passer sur les réseaux sociaux un peu avant sa sortie. Et je savais rien qu’en lisant le résumé ce roman allait me plaire. Et ce fût le cas. C’est un roman que j’ai dévoré tant je me suis prise dans cette histoire. Coup de coeur pour ces femmes devenues des hors-la-loi par dépit… Un récit épique et captivant ! Un western littéraire très réussi. Et qui fait revivre un gang de femmes hors norme, obligées d’utiliser les grands moyens pour survivre…

L’histoire se passe au Colorado entre 1873 et 1877. C’est l’histoire de Margaret Parker qui tient un ranch avec son mari Thomas. Ils capturent des chevaux sauvages, les dressent et en font le commerce. Mais lors de la mort de ce dernier, elle a été dépossédée de son ranch par un riche propriétaire. Un certain colonel Connolly. Margaret décide de monter un gang avec Hattie Lacour, une esclave qu’elle avait recueillie, Joan et Stella, deux soeurs orphelines et Jehu un employé. Et plus tard, Grace les rejoindra. Ce gang va alors braquer des banques et des diligences afin de voler l’argent du colonel…Le gang Parker et écume le Colorado durant 5 ans.

On aime la construction de ce roman qui ne se lit pas comme un livre. Mais on y découvre les documents qui nous raconte l’histoire du gang Parker. Et ce à travers les journaux d’époque, le journal de Garet, celui de Claire (Grace) et à travers des documents d’archives lors d’une interview d’Hattie.

Les femmes d’Heresy Ranch nous offre donc une galerie de portraits de femmes résolument modernes. Mais également bien ancrées dans le contexte de l’époque. Des personnages hauts en couleur et une belle histoire de vengeance dans un ouest américain encore très sauvage. Et où la notion de justice est très relative, de l’amour et de l’amitié. Tous les ingrédients sont réunis pour un bon western. Ces femmes, unies par leurs blessures et pour qui la sororité n’est pas un vain mot. Elles ont décidé de s’affranchir pour gagner leur liberté et battre les hommes sur leur propre terrain.

Je me suis énormément attachée à chacune d’entre elle. Emue par leur combat, leurs difficultés et le destin de chacune. Elles ont dû faire face à pas mal d’horreurs. Mais elles ont fait face ensemble, en se serrant les coudes. Elles veulent vivre sans être sous la coupe des hommes. Mais au-delà de leur vie de hors-la-loi, ce sont des amies fidèles, aimantes, prêtes à se sacrifier pour les autres membres de leur “famille” d’adoption.

Et pour conclure

J’ai passé un excellent moment passé auprès du gang Parker, dans le Colorado des années 1870. C’est une histoire romancée mais basée sur des faits réels. On se rend compte de tout le travail de recherche que l’auteure a pu faire. Elle rend hommage à toutes ces femmes courageuses qui ont fait, tout autant que les hommes la fameuse conquête de l’Ouest, mais dont on ne parle jamais. Les femmes d’Heresy Ranch est un passionnant western au féminin dans lequel des femmes extraordinaires luttent pour leur survie dans un monde de brutes.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge