Meurtre aux petits oignons, Francis Schull

 

Résumé Meurtre aux petits oignons

Un homme est découvert noyé dans le Rhin. En voyant sa photo dans le journal, Léopoldine, la postière-enquêtrice du village d’Oberwirheim, le reconnaît : elle l’a vu la veille au soir dans le restaurant où elle dînait. Un suicide pour la police… mais le bougre avait pourtant l’air d’humeur bien festive pour un désespéré !

Il n’en faut pas plus à cette émule de miss Marple pour mener l’enquête. Surtout que du côté de la gendarmerie, il ne faut pas attendre grand-chose, l’affaire ayant été confiée au brigadier-chef Schmitterlin qui est un peu trop porté sur le schnaps pour être efficace…

La victime était un critique gastronomique redoutable et sans pitié. A-t-il été assassiné à cause d’un mauvais article ? Ou parce qu’il a fait cocus tous ses amis d’enfance ? Parce que dans ce petit coin de campagne alsacienne, on ne plaisante pas avec la trahison, ni avec la gastronomie !

Un ptit mot sur Meurtre aux petits oignons

Tout d’abord je remercie Eric Poupet et les éditions City pour l’envoi de meurtre aux petits oignons. Le cosy mystery, un genre que j’adore! Le dernier en date était Bretzel et Beurre salé. Et cette fois c’est direction l’Alsace pour retrouver Léopoldine, cette Miss Marple postière dans le village de Oberwirheim et enquêtrice à ses heures perdues. Je n’ai pas lu le précédent, cela ne gêne en rien la lecture. Mais je pense qu’à l’occasion je le lirais.

Meurtre aux petits oignons c’est l’histoire d’un homme retrouvé mort dans le Rhin… Suicide? Meurtre? Qui pouvait bien lui en vouloir? Et cerise sur le gâteau, le mort du Rhin dînait la veille dans le même restaurant que notre chère Léopoldine. Elle va alors faire marcher ses petites cellules grises et enquêter de son côté. Affaire confiée au brigadier chef Schmitterlin alias Schmitty. Et puis on se retrouve, nous lecteurs à enquêter aux côtés de Léopoldine.

Il faut dire que Léopoldine Piquavoine est un sacré personnage! Une héroïne Rock N’ Roll que l’on ne peut qu’adorer.  Aussi drôle que rusée mais qui aime avoir le dernier mot. En dehors de notre héroÏne j’ai beaucoup aimé le duo d’enquêteurs: les Laurel et Hardy de la gendarmerie. Avec un Schmitterlin est con comme ses pieds et Loiseau est un brin plus futé que ce dernier. On n’oublie pas l’épicière, Mme Blitz est unique en son genre! Et puis évidement on adore aussi les querelles de village. C’est justement ce qui fait le charme de ces ptits villages où tout le monde se connait. Querelles sont assez amusantes, je ne peux que dire : vive les élections! Et puis on découvre avec plaisir cette région d’Alsace et ses spécialités culinaires qui nous mettent l’eau à la bouche.

Un suspens maintenu jusqu’à la fin du roman. Et c’est appréciable d’être surprise jusqu’au dernier moment. Honnêtement je n’ai rien vu venir. L’auteur sait nous tenir en haleine pour ne pas lâcher le roman. De plus c’est c’est plein d’humour. Et l’enquête défile assez vite, on se prend au jeu et l’on passe un bon moment.

Et pour conclure

Un chouette cosy mystery que ce meurtre aux petits oignons. De plus on adore mener l’enquête avec notre Miss Marple alsacienne qu’est Léopoldine. Elle va de découvertes en découvertes au rythme des schnaps, crémant, choucroute et autres bonnes choses alsaciennes. Le roman parfait pour se détendre.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Je ne connaissais pas cette saga, je me la note pour quand je serais en panne de cosy mystery 😉

    1. Coralie a dit :

      ouiii elle est sympa à lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge