Le libraire de Wigtown, Shaun Bythell

Résumé le libraire de Wigtown

Bienvenue à Wigtown, charmante petite bourgade du sud-ouest de l’Écosse. Wigtown, son pub, son église… et sa librairie – la plus grande librairie de livres d’occasion du pays. De la bible reliée du XVIe siècle au dernier volume d’Harry Potter, on trouve tout sur les kilomètres d’étagères de ce paradis des amoureux des livres. Enfin, paradis, il faut le dire vite… Avec un humour tout britannique, Shaun Bythell, bibliophile, misanthrope et propriétaire des lieux, nous invite à découvrir les tribulations de sa vie de libraire.

On y croise des clients excentriques, voire franchement désagréables, Nicky, employée fantasque qui n’en fait qu’à sa tête, mais aussi M. Deacon, délicieux octogénaire qui se refuse à commander ses livres sur Amazon. Entre 84, Charing Cross Road d’Helene Hanff et Quand j’étais libraire de George Orwell, Le Libraire de Wigtown invite le lecteur à découvrir l’envers du décor : si l’amour de la littérature est primordial pour exercer le métier de libraire, on y apprend qu’il faut aussi un dos en béton et une patience de saint!

Un ptit mot sur le libraire de Wigtown

Tout d’abord je remercie Romane et Marie des éditions J’ai Lu pour l’envoi de le libraire de Wigtown. Un roman qui se passe en Ecosse et qui parle des livres ne pouvait que me plaire. Ce livre retrace la vie quotidienne de Shaun Bythell et de sa librairie. Entre les clients farfelus, les livres rares, les découvertes uniques, plonger dans le monde des libraires. Vous risquez de vous reconnaître dans l’un ou l’autre des personnages.

Allez hop direction Wigtown, petite bourgade du sud-ouest de l’Ecosse. Wigtown, son pub, son église… et sa librairie pas comme les autres. Shaun Bythell, propriétaire de la plus grande librairie d’occasion de l’Écosse dans laquelle on trouve de tout. Cela va de la Bible reliée du XVIème siècle au dernier volume d’Harry Potter. Et dès les premières pages, je peux vous assurer que l’on se sent bien au sein de cette bouquinerie.

On aime que le héros soit un vrai libraire. Et qui raconte son parcours, son quotidien de libraire d’occasion. Il nous régale d’anecdotes sur les clients et leurs demandes farfelues. Il nous parle de ses lectures, de l’organisation annuelle d’un festival autour des livres. Sans oublier ses employés tous plus atypiques les uns que les autres. Et que dire de ses déboires avec internet et ses rapports avec Amazon…  Le tout est raconté avec beaucoup de drôlerie mais aussi un esprit moqueur certain. Un humour so britisch quoi!

Le libraire de Wigtown est un véritable plaidoyer pour la survie des livres et des métiers qui y sont rattachés. Et en plus, plaisir non négligeable, il nous soumet des découvertes littéraires qui nous ouvrent un peu plus le monde du livre ancien. Ce roman plaira à tous les amateurs de livres, en particulier, et à tous ceux qui aiment flâner en librairie. Ce récit criant de vérité est un petit bijou de lecture même si au quotidien l’auteur est usé par les difficultés du métier, qu’il exerce davantage comme un sacerdoce d’ailleurs que comme un véritablement moyen pour gagner sa vie…

“Le type de client le plus fréquent aujourd’hui, c’est celui qui reste quelques minutes à peine dans la boutique avant de repartir les mains vides en s’exclamant : ” Je pourrais passer des heures dans cette librairie ! “

On découvre l’envers du décor du métier de libraire par le biais de son journal. Shaun se confie aussi sur des choses plus personnelles et sur ses activité en dehors de la librairie. Des projets qui bien souvent tournent autour de l’objet livre, avec par exemple l’organisation d’un festival du livre. Etant moi-même libraire, j’ai trouvé que c’était assez représentatif des clients que l’on peut rencontrer dans le métier! J’ai ador lire les frasques des clients mais aussi des employés.

Et pour conclure

Je ne peux que vous conseiller le libraire de Wigtown. Ce livre est un régal pour tous les amoureux de livres, de librairies, pour tous les amoureux des mots et de la littérature. Et du coup j’ai très envie d’aller en Ecosse pour découvrir cette libraire qui semble exceptionnelle

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Il à l’air vraiment chouette.

    1. Coralie a dit :

      Oui c’est vraiment sympa. Et étant libraire je me suis un peu retrouvée dedans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge