La petite boutique aux poisons, Sarah Penner

Résumé la petite boutique aux poisons

Lors d’une froide soirée de février 1791, à l’arrière d’une sombre ruelle londonienne, dans sa boutique d’apothicaire, Nella attend sa prochaine cliente. Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre :
Elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre. Mais sa nouvelle cliente s’avère être une jeune fille de 12 ans, Eliza Fanning.
Une amitié improbable va naître entre elles, et entraîner une cascade d’événements qui risquent d’exposer toutes les femmes dont le nom est inscrit dans le registre de Nella…
De nos jours à Londres, Caroline Parcewell passe son dixième anniversaire de mariage seule, encore sous le choc de l’infidélité de son mari. Lorsqu’elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d’apothicaire, elle ne peut s’empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L’apothicaire tueuse en série ». Et alors qu’elle poursuit ses investigations, la vie de Caroline va heurter celles de Nella et d’Eliza. Et tout le monde n’y survivra pas…

Un p’tit mot sur la petite boutique aux poisons 

Tout d’abord je remercie Laure-Anne et les éditions Faubourg Marigny pour l’envoi de la petite boutique aux poisons. Si vous ne connaissez pas cette maison d’édition je vous invite à la découvrir. Elle publie des romans formidables notamment la vie qu’on m’a choisie qui a été un énorme coup de coeur.

« Le poison ne doit jamais être utilisé pour blesser ou tuer une autre femme. »

La petite boutique aux poisons c’est une histoire qui nous fait voyager entre le Londres d’aujourd’hui et le Londres de 1791. C’est trois femmes aux destins assombris par l’amour et la trahison vont s’entrecroiser par leurs histoires à 2 époques différentes…

Trois femmes, deux époques, et une fiole. Qu’est-ce qui peut bien réunir ces 3 éléments?

Nella officie dans une petite boutique cachée au fond d’une ruelle sombre. Elle a apprit de sa mère la guérison. Mais au delà d’une certaine concentration ces ingrédients peuvent être mortels… Dans les poisons, tout est question de dosage ;-). Nella et Eliza 12 ans, vont tacher de se comprendre en toute discrétion. Et intimité à travers le métier de Nella, apothicairesse spécialisée en poisons visant les hommes… Quant à Caroline elle voyage à Londres deux ans plus tard. Elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d’apothicaire. Intriguée, elle va mener l’enquête et s’intéresser à une mystérieuse tueuse en série…

Alors toutes les trois cherchent des réponses à leurs douleurs causées par des hommes, trouveront elles le moyen de soulager leurs souffrances avec du poison ? L’auteure nous plonge et nous fait voyager dans les rues de Londres, au XVIIIème siècle. J’adore le côté original de ce roman avec notamment la petite ruelle de Londres, la petite boutique de poisons, les femmes qui viennent en douce demander de l’aide à Nella…Tout est réunit pour nous tenir en haleine.

J’ai été touchée par Nella et sa fragilité, surprise par l’audace d’Éliza. Nella est une femme stupéfiante et elle a su me touchée par sa vie. Quant à Caroline, elle est une femme actuelle, blessée dans le monde d’aujourd’hui… Et je me suis laissée clairement embarquer par l’histoire de ses femmes.

On aime ce roman choral où plusieurs personnes qui à priori n’ont rien en commun, se retrouvent liées malgré tout. On plonge dans une Londres sombre et brumeuse où les guérisseuses savaient aussi empoisonner et où les mauvais sorts étaient destinés aux hommes. Et ça on adore, c’est totalement passionnant! Trois femmes fascinantes, qui ont été d’une façon ou d’une autre blessées par la vie, blessées par les hommes.

Passé et présent se répondent dans ce très beau roman qui se lit presque d’une seule traite. J’avoue que j’ai préféré les parties sur Nella. Elles sont passionnantes et c’était vraiment super d’en apprendre plus sur le métier d’apothicaire et le savoir des plantes. C’est un roman plein de mystère, qui nous intrigue et qui traite de sujets sérieux tel que l’amitié, l’amour, les tromperies. Mais surtout un roman sur les femmes ce qu’elles doivent subir parfois au quotidien…

Et pour conclure

La petite boutique aux poisons est une histoire avec une intrigue prenante et originale. Trois femmes, trois personnages authentiques dont le destin est troublé par cette petite boutique aux poisons. De plus c’est un roman très bien construit et rythmé, le tout saupoudré de mystères.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge