Elles s’aimaient très très fort, Nadia Karmel

Résumé elles s’aimaient très très fort

 » Le 3 avril 2018, sur le chemin de notre maison, un homme, un quadragénaire multirécidiviste est venu percuter si violemment ma voiture que nos vies ont basculé dans l’horreur. Mes filles, Lila, trois ans et demi et Adélaïde vingt-six mois n’ont pas survécu. Quant à mon fils Isaac, âgé d’à peine un mois à l’époque ainsi que moi-même, nous aurons des séquelles à vie.
Ce livre n’est pas le récit d’un accident de la route mais la description d’un acte de violence avec une voiture, totalement prévisible. Car oui, utilisée n’importe comment, une voiture devient, comme tout autre objet, une arme.
Nous apprenons chaque jour à nos enfants à ne faire de mal à personne mais nos actes sont-ils toujours à la hauteur de nos paroles ? Nos valeurs peuvent-elles être correctement diffusées lorsque nous-mêmes ne les respectons pas ?

Chaque fois que nous prenons le volant, posons-nous ces questions : ne suis-je pas en train de commettre un abus au point de me mettre en danger et de mettre en danger les autres ? Pourrai-je embrasser mes enfants ce soir ou permettre aux autres usagers de le faire en agissant de la sorte ?
Levez le pied, soyez prudents, pensez à vous, pensez aux autres, respectez-vous, respectez les autres, aimez-vous et aimez les autres… »

Un ptit mot sur elles s’aimaient très très fort

Tout d’abord je remercie Marie des éditions Hugo doc pour l’envoi de elles s’aimaient très très fort. Je vous avoue qu’avant ce livre je n’avais pas entendu parler de cette terrible histoire. Et puis une fois, deux fois, trois fois on est venu me le demander en librairie en l’espace de d’une journée. Bien évidemment cela a suffit pour que j’aille voir de quoi parlait ce livre. A la lecture du résumé j’ai eu des frissons, je n’osais même pas imaginé à la lecture du témoignage. J’ai donc demandé à Marie si cela était possible de le recevoir. Ce livre est un témoignage vrai qui peut toucher tout le monde un jour.

Elles s’aimaient très très fort c’est l’histoire de Nadia Karmel, qui un soir d’avril, a perdu ses deux filles, Lila et Adélaïde dans un terrible accident de voiture. Elle et son fils Isaac âgé d’1 mois ont été grièvement blessé. Un chauffard, récidiviste, trop pressé, qui roulait trop vite sous l’orage… A travers ce témoignage, Nadia nous parle de leur vie d’avant. Une jolie famille recomposée qui profitait simplement de la vie. Puis elle nous décrit l’accident avec des mots très justes et comment elle l’a vécu. Et l’après… Comment se relever? Continuer à vivre après ce drame…. La vie doit reprendre son court…

Honnêtement j’ai refermé ce livre avec les yeux humides. Que vous dire… Ce témoignage est aussi poignant qu’émouvant et bouleversant. On sent qu’il a été écrit avec le cœur et les tripes d’une maman. Un témoignage qui décrit l’amour inconditionnel d’une mère à ses enfants, de l’amour d’une fratrie. Comment se remettre de l’impensable? Mais c’est aussi un magnifique témoignage d’amour maternel. Un amour éternel et inconsolable pour ses deux petites filles. Mais aussi un témoignage pour sa reconstruction, pour son mari, pour son fils. Comment reprendre goût à la vie après un tel drame? C’est un combat pour que la mort de ses petites filles ne soient pas vaines. J’espère que la justice sera de leur côté et que ce chauffard récidiviste aura la peine qu’il mérite!

Cet ouvrage à pour but également de sensibiliser aux dangers de la route et ses automobilistes… Les comportements au volant sont encore beaucoup trop dangereux et je m’en rends compte au quotidien. Si ce témoignage pouvait ouvrir les yeux à certains!! Plutôt que de rouler vite, part 5 minutes avant. Parce que ces deux fillettes ça peut être les tiennes, les miennes, tes nièces ou tes petites filles. Un témoignage d’une dure réalité, écrit avec tellement de mots justes. Une histoire qui pourrait être la nôtre… Nadia souligne avec ce témoignage les failles qu’il peut y avoir et que la loi n’a pas forcément été appliquée comme elle aurait dû… Ce chauffard récidiviste n’aurait pas du avoir son permis ce 3 avril 2018 si le travail avait été fait…

Chère Nadia, tendre pensée à vos étoiles. Quelles vous guides comme elles le font déjà si bien.. Merci de nous avoir livré votre histoire, merci pour votre vérité toute crue, et merci pour les enseignements et la réflexion qui en découlent. J’ai un grand respect pour vous et pour ce que vous dégager bravo à vous sans oublier les deux papas de vos merveilles .

Et pour conclure

Elles s’aimaient très très fort est le témoignage bouleversant d’une maman qui a perdu ses deux petites filles…Un récit percutant et poignant mais oh combien nécessaire pour éveiller un peu plus les consciences sur les comportement au volant! Un livre qui vous transmet toutes les émotions d’une mère, courageuse et aimante. Un livre qui fait prendre conscience encore plus des dangers de la route. Une femme qui mérite le respect de tous et qui mérite d’être lu et reconnu. Cette maman a un courage extraordinaire, j’espère que son livre fera avancer les choses .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge