The Hate U Give, Angie Thomas

Résumé The Hate U Give

Starr a seize ans,elle est noir et vit dans un quartier rythmé par les guerres entre gangs et les descentes de police.Tous les jours,elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours,elle fait le grand écart entre ces deux mondes.
Sa vie vole en éclats le soir où son ami Khalil est tué.
Sous ses yeux ,de trois balles dans le dos.Par un policier trop nerveux.
Starr est la seule témoin.Et tandis que son quartier s’embrase,tandis que la police cherche à enterrer l’affaire,Starr va apprendre à redresser la tête.

Un ptit mot sur The Hate U Give 

The Hate U Give était dans ma PAL depuis sa sortie. Honte à moi de ne pas l’avoir sorti avant… Et puis les derniers événements ont fait que mon amie Stéphanie l’a sorti de sa PAL. Alors nous nous sommes lancées dans une lecture commune. Vous pouvez retrouver sa chronique ici. J’avoue qu’on aime bien se faire des lectures communes. La dernière était te sentir renaître que l’on vous conseille fortement aussi.

Pour en revenir à The Hate U Give on peut dire j’ai pris une claque. Un roman coup de poing que le monde entier devrait lire. Un roman totalement d’actualité avec les derniers événements qui se sont passés aux Etats Unis. Ici l’auteure met en lumière justement la  la condition des jeunes Africains-Américains. Et #BlackLivesMatter que nous avons pu voir sur les réseaux sociaux était déjà malheureusement d’actualité. Pour info: Black Lives Matter [“Les vies noires comptent)”, est un mouvement qui dénonce les violences policières dont sont victimes les Noirs aux États-Unis. Certes The Hate U Give est un roman mais on sait très bien que cela existe…

« The Hate U – « you », mais avec la lettre U – Give Little Infants Fucks Everybody. T-H-U-G-L-I-F-E. Ce qui veut dire que ce que la société nous fait subir quand on est gamins lui pète ensuite à la gueule. Tu piges ? »

C’est l’histoire de Starr, afro américaine. Elle vit dans un ghetto gouverné par deux gangs et chaque jour va dans un lycée situé dans un quartier chic à dominante blanche… Pas facile pour cette adolescente. Et bien sûr elle ne se sent à sa place dans aucun des deux et ne les mélange pas .  Mais un soir elle assiste, impuissante, à la mort de son meilleur ami, Khalil. Il est tué par un policier. Et à partir de là tout change. Sa vie entière est bouleversée… Elle est le seule témoin mais la police veut étouffer l’affaire… Mais trop , c’est trop, la communauté gronde , le quartier va s’embraser …

Starr ne sait pas comment réagir face à ce nouveau coup du sort. Doit-elle se taire, par peur des représailles, ou aura-t-elle le courage d’oser parler et témoigner pour que justice soit faite ?

Avec ce roman, Angie Thomas s’attaque aussi au racisme , aux préjugés mais avec beaucoup de subtilité, d’humour à travers la famille de Star et son petit ami blanc. Politique, religion, rap s’entremêlent pour nous faire réfléchir. C’est le roman de l’engagement : celui de Starr pour faire bouger les lignes de la justice, celui de son père ancien des gangs pour sortir les jeunes de ce piège (mais qui sont aussi ceux qui donnent aux jeunes de faire leurs preuves.). Peu à peu on la voit se dévoiler, pas seulement à ses camarades de lycée bourgeois blanc et aux autres, mais aussi à nous lecteurs.

Un roman prenant ou l’on s’attache aux personnages. Que ce soit Starr,  ses frères, son père ancien membre de gang et protecteur de ses enfants. Sans oublier leur mère qui est la voix de la raison de cette famille, et des amis noir et blanc ou le choc des cultures est flagrant.vGrâce à ce livre, on entre dans les violences, dans les colères et les ressentiments. Mais on découvre les solidarités, les guerres de Gang, que la justice n’est pas forcément juste et qu’il est facile de juger sans avoir toutes les clés en mains.

« Tu peux très bien être courageuse et avoir peur quand même, Star, dit-elle. Être courageuse, ça veut dire ne pas se laisser abattre par sa peur. Et c’est ce que tu fais. »

J’ai aimé la référence au Prince de Bel-Air, une série que j’adorai regarder quand j’était ado! Pour ceux et celles qui ne connaissent pas  c’est  une série sur un enfant noir élevé en partie par son oncle d’une banlieue riche. The hate U give est une véritable immersion dans l’Amérique d’aujourd’hui avec tout ce qu’elle comporte de fractures et d’injustices. Il soulève les problèmes de société les plus sensibles et les plus ancrés comme le racisme, le port d’arme, les inégalités. Un roman qui fait réfléchir, vivant, vibrant, révoltant, extrêmement réaliste

Et pour conclure

The Hate U Give c’est un récit qui prend aux tripes. On prend encore plus conscience de ces inégalités qui persistent et encore plus qu’avant j’ai l’impression… Criant de vérité, le roman nous dépeint avec précision une actualité encore beaucoup trop présente aujourd’hui. Avec cette histoire, Angie Thomas va bien au-delà du roman pour ado. Elle crie à la face du monde le mal être de la société américaine…

Vous aimerez aussi

3 commentaires

  1. […] eu un peu de mal à lire dernièrement, il faut donc que je commence par remercier mon amie Coralie des Tribulations de Coco pour sa patience envers moi dans le cadre de cette lecture commune. Pourtant, j’ai adoré ce […]

  2. Merci d’avoir partagé cette lecture avec moi ma Coco <3 C'est vraiment un roman incroyable a découvrir absolument !

    1. Coralie a dit :

      Ouiii je suis ravie d’avoir partagée ce moment avec toi. Même s’il estbsori il y a deux ans il est tellement d’actualité ce roman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge