Le rouge et le noir, Stendhal

Résumé le rouge et le noir

Fils de charpentier, Julien Sorel est trop sensible et trop ambitieux pour suivre la carrière familiale dans la scierie d’une petite ville de province. En secret, il rêve d’une ascension similaire à celle de Napoléon Bonaparte. Julien trouve une place de précepteur dans la maison du maire, Monsieur de Rénal, et noue une relation interdite avec son épouse. Jusqu’au bout, Julien Sorel verra ses ambitions contrecarrées par ses sentiments, qui les conduiront à sa perte…

Un ptit mot sur le rouge et le noir 

Tout d’abord je remercie Jessica pour l’envoi de le rouge et le noir. Vous le savez, les éditions Hugo Roman ont décidé de publier cette collection classique et j’avoue que je suis ravie. Se replonger dans ces classiques de la littérature est un réel bonheur. Dernièrement j’ai découvert Persuasion. En ce qui concerne le rouge et le noir, je l’avais lu en seconde, donc il y a bien longtemps. Ce roman a été une lecture fil rouge que j’ai lu un peu tous les jours. Je l’ai terminé hier.

« Le Rouge et le Noir », c’est l’histoire d’un jeune homme qui rêve à la puissance, à la fortune, jusqu’à la désillusion finale!

Le rouge et le noir, c’est l’histoire de Julien Sorel franc-comtois et fils de rien. C’est un roman d’initiation, où le héros, ce fils de charpentier,  tente de s’élever dans la société, devra franchir de nombreux obstacles. Monsieur de Rênal, maire de Verrières l’engage comme précepteur pour apprendre le latin à ses trois enfants.
On va suivre le chemin de Julien, à Verrières où il tombera amoureux de Madame de Rênal… Il est envoyé pour être secrétaire du marquis de la Mole à Paris.
Là, il continuera à servir ses ambitions en séduisant la fille de la maison, la jeune Mathilde….

La romantique qui sommeille en moi à adoré l’histoire d’amour interdite entre Julien Sorel et Mme de Rénal. Quant à sa relation avec Mathilde, bien que plus simple et autorisée, elle semble terriblement fade à côté de la passion que son amant a pour sa patronne…Tout au long de la lecture, j’ai été partagé entre la haine et la fascination pour cet arriviste de Julien Sorel

Son caractère est changeant. Il ne sait pas très bien où est sa place. Est-il ouvrier, fils de paysan ou petit-bourgeois, de par son éducation? Et puis Il se révèle à la fois timide, étourdi, ignorant, sensible, mais aussi, paradoxalement, froid calculateur, arriviste, égoïste, prêt à tout pour assouvir ses rêves de grandeur. On l’aime comme on le déteste! La passion amoureuse et les jeux de séduction de cette époque sont mis en avant au travers des rencontres avec Mme de Rênal et Mathilde de la Mole.
Julien saura-t’il sortir vainqueur des jeux de l’amour, de l’hypocrisie et de cette société qui ne lui correspond finalement pas ?

Du Rouge, du Noir, des couleurs qui sont bien présentes. Le Rouge : opposition entre Paris et la noblesse – noblesse et bourgeoisie. Et le Noir : le clergé pour le triste habit noir. Le roman dépeint bien la politique, les points de vue du siècle, la société aristocratique et bourgeoise. Un beau portrait de son temps.

Et pour conclure

Amour, ambition, opportunisme sous fond de Napoléon, voilà les thèmes du livre de Stendhal. Un classique qui vaut la peine d’être lu ou relu! On se laisse entrainer par l’histoire du jeune Julien Sorel et de ses tourmentes sentimentales.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge