Verity, Colleen Hoover

Résumé Verity

La vie a toujours souri à Verity Crawford.
Ses livres font d’elle une auteur star, sa maison du Vermont est splendide et elle forme avec Jeremy, son mari, un couple parfait. Mais un jour, sur une route, son rêve tourne au cauchemar. L’accident l’empêche d’écrire, transforme sa trop grande maison en prison et menace de l’éloigner de Jeremy.

La vie n’a jamais été tendre avec Lowen Ashleigh.
Ses livres ne rencontrent qu’un accueil poli, ses finances sont au plus mal et ses histoires d’amour sont des feux de paille. Jusqu’à ce que Jeremy la recrute pour devenir le ghostwriter de Verity et terminer à sa place sa série à succès.
Pour Lowen, aussi incongrue que soit la proposition, l’occasion est beaucoup trop belle pour ne pas la saisir. Et Jeremy beaucoup trop séduisant pour qu’elle lui dise non. Mais en découvrant, dans les papiers de Verity, ce qui semble être son autobiographie, Lowen va voir se dessiner, page après page, le portrait d’une femme épouvantable, prête au plus atroce des crimes pour ne pas perdre ce qu’elle a, prompte à toutes les perversités lorsqu’elle se sent menacée.

Et aux yeux de Verity, Lowen est désormais une menace.

Un ptit mot sur Verity

Verity est un roman que j’ai eu dans lors d’un swap. J’avoue que Colleen Hoover est une auteure que j’aime beaucoup et j’avais donc hâte de la lire dans un registre policier. Et ce que je peux dire c’est que j’ai retrouvé la plume addictive de CoHo. Ce roman est génial, les pages se tournent toutes seules. Et l’on n’a pas envie de poser le roman une fois commencé. Ce roman est un thriller psychologique incroyable. Livre publié dans la collection Hugo Thriller.

Verity c’est le personnage central du roman. Bien qu’elle ne soit pas narratrice, elle est la plus développée au fil des pages. Mère de famille qui vient de voir sa vie bouleversée à plus d’un titre… Tout été parfait jusqu’au jour où sa vie a basculé dans l’horreur. Romancière à succès, elle a besoin d’aide pour écrire la suite de sa série. Nous découvrons également Lowen. Ecrivaine qui peine à gagner sa vie est embauchée pour aider Verity dans l’écriture de cette suite… Elle va alors s’installer chez le couple Verity/Jeremy pour s’imprégner au mieux de son univers. Mais un jour, Lowen tombe sur un manuscrit de Verity. Et qu’elle commence à se demander dans quel piège elle est tombée… Je m’arrête là pour le pitch pour ne pas vous spoiler 😉

C’est l’histoire d’un roman dans le roman. Une histoire complexe et difficile. Les chapitres de l’autobiographie de Verity nous replongent dans son passé. Sa première rencontre avec Jeremy mais aussi les évènements les plus tragiques de sa vie. J’ai trouvé cela très original. On a encore plus l’impression d’être dans sa tête et croyez-moi, personne n’a envie d’y être 😉
Et au fur et à mesure des chapitres, Lowen comprend que l’image de la famille parfaite n’est qu’un mirage….On va découvrir Vérity et ses terribles secrets. Le tout dans un huis clos oppressant et interrogatif. Et avec des personnages tourmentés et des thèmes pour le moins difficiles. Le suspens est présent et on sait qu’on est entrain de se faire avoir, que quelque chose n’est pas clair autour de Verity…

“Il est si facile pour un auteur de se faire passer pour ce qu’il n’est pas.”

Dès les premières pages on est totalement embarqué. Et ce que je peux vous dire c’est que vous allez découvrir ce qui se cache derrière chacun de ses personnages. Des terribles secrets, des mensonges et peut-être la vérité… Et je dis bien peut-être ;-). Chaque chapitre révèle bien des surprises! Le tout dans une belle demeure comme décors mais un lieu oh combien anxiogène. Et l’auteure réussit à placer une tension permanente que l’on ressent dans ces pages. Colleen Hoover réussit à nous faire douter sur tous les personnages. A la croisée des genres, CoHo défie les codes pour nous offrir un récit de qualité, abouti, effroyablement réussi.

Et pour conclure

Verity c’est du suspense, de l’angoisse, de l’émotion, de l’érotisme, des scènes chocs, des révélations et surtout un final que je qualifierai de magistral!  Jusqu’où un écrivain peut-il manipuler son lecteur ? Où est la réalité, où est la fiction ? Le titre de l’ouvrage et le nom du personnage éponyme sont vraiment bien choisis. Car c’est bien la vérité que l’on va chercher à travers ce thriller psychologique roman déstabilisant qui fera réfléchir le lecteur pendant un moment.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman également qui ne m’a pas laissé insensible !

    1. Coralie a dit :

      J’avoue qu’il m’a un peu perturbé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge