La divine comédie de nos vies, Gavin’s Ruiz

Résumé la divine comédie de nos vies

Jérôme, Sacha, Marc et David sont quatre quadragénaires qui partagent tout depuis l’adolescence. Lorsque Jérôme meurt d’une crise cardiaque, ses amis vont à Honfleur disperser ses cendres dans la mer. Mais durant ce week-end de deuil, leur amitié est mise à l’épreuve…

Un ptit mot sur la divine comédie de nos vies

Tout d’abord je remercie Claire des éditions Albin Michel pour l’envoi de la divine comédie de nos vie. J’avais découvert la plume de Gavin’s avec le club des feignasses. Roman qui avait été une belle surprise. C’est donc en toute confiance que je me suis lancée dans son nouveau roman. Un résumé qui ne dit pas grand chose. Mais un roman qui se dévore. Des amis unis pour le meilleur et le pire… Mais jusqu’où seront-ils capables d’aller par amitié?

Jérôme, Sacha, Marc, David sont les personnages de cette divine comédie. Des garçons qui se connaissent depuis le collège. Un pour tous, tous copains. L’impression que chacun cherche sa propre vie en jouant la comédie… Ses quatre amis partagent tout: amours, emmerdes, aventures… Liés pour la vie et au delà, pour les bons et les mauvais moments.  Mais un jour où Jérôme va mourir d’une crise cardiaque au cours d’un jogging… Difficile de vous en dire plus, je ne voudrais pas vous spoiler.

Ce que je peux vous dire c’est que ce court roman est drôle et riche en émotions. Courte histoire mais qui en même temps raconte tellement de choses… Une belle ode à la vie dans toute la beauté de ses échecs et ses accomplissements. Cette histoire nous invite à nous questionner sur nous, sur notre parcours, notre bonheur. Sommes nous acteur spectateur de nos vie? En tout cas j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette bande.

“Et mon cordon-rose aussi ? Parce que je déteste les cordons-bleus, hein, Mamie.
C’est pour les garçons. Et je déteste le bleu, et je déteste les garçons aussi.”

Un roman chorale, où chaque chapitre donne la voix à l’un des membres de l’entourage de Jérôme :ses potes, sa femme, sa maman d’adoption.. Ce que j’aime c’est que cela nous permets de mieux les comprendre, de voir, ressentir leurs émotions, leurs joies, leurs peines. Chapitre après chapitre on apprend à connaître chacun de ces hommes, leurs personnalités mais surtout leurs failles. Je les ai trouvé tous attachants. On a envie de faire partie de ce groupe d’amis.

Et pour conclure

Un roman qui nous parle d’amitié, de liens, de faix semblants, de liberté, d’amour, de choix. Et comme disait Charles: Mes amis, mes amours, mes emmerdes, résume très bien ce roman. Et je dirais surtout que la fin est surprenante mais juste Divine ;-).

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge