Les lendemains, Melissa Da Costa

 

Résumé Les Lendemains

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi.
Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.

Un ptit mot sur Les Lendemains

Les Lendemains est un roman que j’avais acheté à sa sortie. Et il était donc dans ma PAL depuis bien trop longtemps . Lorsque mon amie Mélusine a présenté sa prochaine pile à lire, je lui ai proposé une lecture commune sur ce roman. Et je suis ravie d’avoir partagé ma lecture avec elle. Nous avons passé un super moment. J’avais adoré son précédent roman tout le bleu du ciel. Si vous ne le connaissez pas je ne peux que vous dire de le lire. Les Lendemains c’est l’histoire d’une résilience, d’une renaissance, d’un courage sans nom et surtout de belles choses. Et avec la nature comme toile de fond, la déconnexion pour se retrouver, se recentrer.

Les Lendemains c’est donc l’histoire de Amande qui voit sa vie bouleversée en quelques heures.  Elle fuit alors son quotidien, et s’installe dans une vieille maison perdue en pleine campagne en Auvergne. Dans cette maison, elle vit comme une recluse. Chassant les importuns, jusqu’au jour où Julie, la fille de Madame Hugues, la propriétaire décédée. Elle lui propose de la débarrasser de cartons et d’objets qui encombrent le grenier… Amande tombe alors sur des calendriers remplis d’annotations de jardinage de l’ancienne propriétaire, Amande va redonner vie au jardin et un peu à elle aussi au passage…

“La mélancolie c’est le bonheur d’être triste”

Ce roman est bien plus profond que le résumé le dit. Une histoire qui parle de deuil, de reconstruction de soi, la résilience, le retour à la vie, à la nature.  La première partie du roman est assez mélancolique. J’ai eu souvent les larmes aux yeux tellement l’épreuve vécue par le personnage d’Amande doit être difficile à vivre. Sa douleur est inimaginable. Et finalement, comme le personnage, on évolue, on reprend gout à la vie, pas à pas. On s’accroche à des petites choses et on finit par se reconstruire. Les premières semaines sont terribles, le chagrin et la souffrance sont insupportables…

“C’est étrange comme, parfois, on peut ressentir des émotions en écoutant un silence.”

Puis petit à petit Amande va apprivoiser sa nouvelle vie en faisant entrer dans sa nouvelle demeure de plus en plus d’invités. Cela commence par un rayon de soleil, un papillon, puis progressivement d’autres seront les bienvenus. Doucement elle reprend goût à la vie. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir. Et l’adresse de la maison n’est pas un hasard puisque c’ est “Chemin des Lendemains”. C’est un signe. Nous la voyons revenir vers la vie avec douceur et lenteur… Au même rythme que la nature, c’est un un pur bonheur. Elle prend le temps de s’écouter, d’écouter les signes, d’avancer un pas après l’autre, de s’attacher aux petits riens.

On découvre également que dans cette épreuve Amende n’est pas seule. Elle a une belle famille formidable, une maman qui certes vie loin et avec qui c’est compliquée mais elle est quand même là. Et il y a ses rencontres imprévues qui peuvent permettre d’aller mieux… sans quand s’en rende forcément compte ;-). Un roman bouleversant avec une émotion présente à chaque page. Melissa nous amène dans l’intimité de la souffrance liée au deuil et elle nous donne surtout de belles leçons sur la vie.

Et pour conclure

Les Lendemains, est un roman sur le temps, le temps qu’il faut pour apprendre à vivre, à vivre autrement, à vivre sans l’autre. Un roman très touchant sur la résilience, le rapport à la nature, le deuil, la famille, l’amour. Aussi bouleversant qu’émouvant il est également plein d’espoir.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. […] Les lendemains, Melissa Da Costa […]

  2. […] je vous invite à découvrir. Nous avions d’ailleurs fait une lecture commune ensemble avec les lendemains de Mélissa Da Costa. Et puis on s’est rencontrée plusieurs fois et c’est toujours un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge