La fille du Reich, Louise Fein

Résumé La Fille du Reich

Fille d’un officier nazi de haut rang, Hetty Heinrich tient à jouer un rôle dans l’avènement du glorieux Reich qui doit durer mille ans. Mais ses retrouvailles avec Walter, un ami d’enfance juif, éveillent en elle des sentiments interdits. Déchirée, perdue, elle ne sait plus à qui se fier, ni vers qui se tourner. Conscients du risque que tous deux prennent, ils décident envers et contre tous de vivre leur passion. Mais la montée de l’antisémitisme menace de les engloutir et ils devront faire des choix qui détermineront leur avenir ainsi que celui de leurs deux familles. L’amour triomphera-t-il ou les mènera-t-il à leur perte ?

Un ptit mot sur la Fille du Reich

Tout d’abord je remercie Stéphanie des éditions Hauteville pour l’envoi de la Fille du Reich. J’avoue qu’il était dans ma PAL depuis pas mal de temps. Et le temps est venu de dépoussiérer cette pile à lire qui ne fait que grossir… La période de la seconde guerre mondiale a toujours été un sujet que j’aime lire. J’avais notamment beaucoup aimé L’hiver de Solveig. La fille du Reich se passe juste avant la guerre, à l’arrivée au pouvoir de Hitler. Et je reconnais que je ne lis que peu de romans dont l’intrigue se passe en Allemagne.

La Fille du Reich est un livre qui m’a passionné.  L’histoire commence un peu avant l’arrivée de Hitler au pouvoir. Nous découvrons la famille Heinrich dont le père est officier nazi. Hetty, n’est qu’une jeune fille au début du roman. Elle grandira  avec la montée en puissance du nazisme et de l’instauration d’un régime totalitaire. Et l’on peut s’apercevoir la façon dont cette idéologie s’est insinuée dans les familles. Alors c’est à la fois fascinant et effrayant. Et notamment dans le conditionnement des enfants. Mais ses sentiments pour un jeune juif la poussent à questionner l’idéologie qui lui a été inculquée…Au fil des pages elle va ouvrir les yeux sur ce qui se passe réellement.

Comment être la fille d’un officier nazi et amoureuse d’un juif en même temps?

L’auteure nous donne un point de vue intéressant sur la montée du nazisme en constatant comment un personnage comme Hitler a pu imposer ses idées aux allemands. Et ce dès leur plus jeune âge. De plus ce roman apporte un réel éclaircissement sur l’enrôlement des citoyens allemands à l’époque. Les enfants sont élevés dans l’idée de la grandeur de l’Allemagne et de la pureté de la race. Ils chantent leur pays, n’étudient que certains livres non censurés, sont formatés pour haïr les uns et aduler les autres. On peut aussi y lire des mentions au programme Lebensborn ou aux écoles qui apprennent aux femmes à être de bonnes épouses.

Ce roman est une belle histoire entre deux héros qui ne devraient pas s’aimer à cette époque. Elle est fille d’un officier SS, lui est juif. Hetty prendra bien des risques pour assouvir cet amour qu’elle éprouve pour Walter. Walter qui est juif, l’ancien meilleur ami de son frère, celui qu’elle aime depuis des années. Hetty se sentira surveiller, espionner à chaque instant, puisque la délation est monnaie courante. A qui peut on vraiment faire confiance? Le lecteur est plongé dans cette histoire impossible mais à la fois magnifique.

Une histoire pleine d’humanité et d’espoir à une époque où certains êtres humains n’étaient plus considérés comme tels… De plus c’est un véritable page turner même si à chaque page on se demande ce qu’il adviendra des personnages. J’avoue que j’ai eu le coeur serré plus d’une fois et j’étais inquiète pour nos héros.

Et pour conclure

Une belle histoire d’amour qui se passe en Allemagne dans les années trente, mais aussi une leçon d’histoire. De plus c’est un roman aussi passionnant que bouleversant que nous offre Louise Fein. Et je ne peux que vous conseillez ce livre qui m’a ému aux larmes.

 

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge