La mélancolie du kangourou, Laure Manel

Résumé

Alors qu’il s’apprête à vivre le plus beau moment de sa vie avec la naissance de sa fille, Antoine est confronté au plus horrible des drames : la mort de sa femme durant l’accouchement. Anéanti par la perte de celle qu’il aimait plus que tout, Antoine a du mal à créer du lien avec son bébé jusqu’à ce qu’il embauche Rose, une pétillante jeune femme à l’irrésistible joie de vivre, pour s’occuper du nourrisson.
Parviendra-t-elle à aider Antoine à se révéler comme père et à se reconstruire ?

Un ptit mot sur la mélancolie du kangourou

Tour d’abord je remercie Camille des éditions Michel Lafon pour l’envoi de la mélancolie du kangourou. C’est un roman abordant un sujet difficile : comment se reconstruire après la perte de l’être cher et surtout en devenant père… La mélancolie du kangourou est un roman où la vie reprend ses droits. On peut aimer et sourire à nouveau. On se relève toujours après une chute. Parce que c’est ça la vie. On n’oublie pas, on vit avec.

La mélancolie du kangourou c’est l’histoire de Antoine et Raphaëlle. C’est un couple heureux, épanoui, aimant. Et puis le drame. La maman meurt lors de l’accouchement . le monde d’Antoine s’effondre, Lou sa fille l’indiffère. Antoine ne s’attendait pas à perdre son épouse quand Lou est venue au monde. La joie de cette naissance a été gâchée et le pauvre homme, jeune veuf, peine à garder la tête hors de l’eau. C’est alors qu’ Antoine engage Rose, une jeune fille de 20 ans, qui va être là quasiment jour et nuit pendant quelques temps.

La mélancolie du kangourou s’articule alors sur la vie d’Antoine sans sa femme mais avec sa fille. D’emblée, j’ai éprouvé beaucoup d’empathie pour le nourrisson. Rejetée par son père, dorlotée par sa grand mère maternelle, elle est déjà orpheline. Comment vivre après un tel drame ? Et puis Rose  arrive dans la vie d’Antoine alors qu’il en a le plus besoin. Acharné du travail, il a besoin de quelqu’un de fiable pour veiller sur sa fille. Rose est brillante, à l’écoute et douce. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Sa joie de vivre, sa bonne humeur ont été communicatives. J’ai senti la détresse d’Antoine s’apaiser à son arrivée. Rose est une jeune personne pleine de vie, qui croque l’existence à pleines dents, elle va prendre une place considérable dans la vie de Lou mais aussi dans celle d’Antoine.

Je suis admirative de l’écriture de Laure Manel. Car elle sait poser les mots justes pour chaque situation. Les premières pages sont relativement éprouvantes et pourtant je sais qu’ensuite elle va nous donner ce petit coup de pouce pour voir l’avenir sereinement. Ce n’est pas donné à tous les auteurs de pouvoir transmettre l’espoir, l’optimisme. Mais une lecture qui m’a bouleversée car elle remplie d’émotions diverses, une lecture qui m’a passionnée. Cette histoire est belle. Elle vous met le cœur en joie. Elle place de l’espoir là où l’on pourrait croire que jamais il ne reviendra, que le bonheur n’a plus de place. du baume au cœur pour qui a traversé de telles épreuves.

Par les mots, l’histoire, l’ambiance, les personnages, tout. TOUT m’as plu. Je n’avais lu qu’un chapitre de la mélancolie du kangourou mais je savais déjà que ce livre allait me bouleverser. C’était écrit dans les lignes. La mélancolie du kangourou nous raconte l’histoire de ce deuil, de cette résilience, de ce cheminement inévitable qu’on doit parcourir avant de pouvoir envisager l’avenir après une telle épreuve. Et c’est Rose, jeune fille au pair tout juste sortie de l’adolescence mais déjà si mature, qui va l’y aider.

Et pour conclure

La mélancolie  du kangourou est un roman touchant , mélancolique et plein d’espoir. Un livre qui m’a énormément touché et que j’ai apprécié et dévoré en quelques heures. Laure Manel a cette écriture aisée et sensible. Elle s’arrête sur chaque personnage,  et leur donne vie par petites touches. La mélancolie du kangourou est une petite pépite. L’une de ces lectures qu’on n’a pas envie de lâcher une fois commencée et qu’on quitte avec nostalgie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “La mélancolie du kangourou, Laure Manel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge