Le jour où tout a basculé, Julie Buxbaum

Résumé le jour où tout a basculé

Le 11 septembre 2001, au moment où les avions frappaient les Tours Jumelles, Abbi fêtait son premier anniversaire à la crèche du World Trade Center. La photo qui la montre en train d’être secourue fait la une de tous les journaux. Dès lors, elle devient  » Baby Hope  » : un véritable symbole d’espoir. Noah, lui, a perdu son père le 11 Septembre. Depuis, il cherche désespérément à savoir comment il a vécu ses derniers instants, convaincu que la réponse se trouve sur le célèbre cliché. Quinze ans plus tard, lorsque Noah s’aperçoit que Baby Hope travaille dans le même camp de vacances que lui, il y voit un signe du destin. Saura-t-il la persuader de se lancer à la découverte des secrets de ce jour où tout a basculé ?

Un ptit mot sur le jour où tout a basculé

Le jour où tout a basculé est un roman que j’ai reçu en service de presse à la librairie. Et j’avais hâte de le lire. En général j’aime beaucoup les publications de Pocket Jeunesse. Dernièrement j’ai lu l’incroyable voyage de Coyotte Sunrise que je vous conseille. Il y a des événements dans ma vie que je n’oublierai jamais. Où j’étais, avec qui j’étais, ce que je ressentais. Le 11 septembre 2001 est l’un de ces moments qui m’ont marqué pour toujours.

Le 11 septembre 2001 a changé des vies. Des trous ont été créés dans les communautés, les familles et les cœurs. Mais l’amour, le courage et la compassion peuvent également être trouvés dans des périodes de grande perte et de douleur. Les petits moments – un coup de main, un câlin, un mot gentil ou même un rire pour briser la tension – font une différence. Abbi et Noah m’ont rappelé que le rire peut être trouvé dans et après nos pires moments.

Dans cette histoire, Abby connue sous le nom de Baby Hope était une enfant d’un an qui a été sauvé de la garderie du World Trade Center par l’un de ses gardiens. Une histoire entrecoupée avec celle de Noah; Il a ses propres raisons de vouloir en savoir plus sur la photo qui a rendu Abby célèbre. Quinze ans plus tard c’est une adolescente incapable d’échapper à la notoriété. Et au chagrin qui l’entoure comme du brouillard partout où elle va…

Elle s’est engagée à passer un bel été, dans un camp pour enfants où personne ne semble la reconnaître. Et c’est là qu’elle rencontre Noah. Son père est décédé le 11 septembre et il a désespérément besoin de l’aide de Baby Hope pour interviewer tous les survivants photographiés à ses côtés sur cette célèbre photo. Une amitié improbable va alors naître entre eux et peut-être même un peu plus que ça… Noah est un jeune adolescent qui voit en sa collègue au camp, l’espoir qui lui manque tant depuis toutes ces années passées. S’il garde ses émotions pour lui, il ne souhaite qu’une chose, retrouver l’homme à la casquette bleue sur la photo et Baby Hope sera la clef.

Le récit permet un retour sur le traumatisme qu’a été le 11 septembre pour différentes personnes et de différentes façons. Tout en montrant qu’à l’inverse pour certains jeunes de maintenant c’est juste une page d’Histoire comme une autre. Deux personnages pleins d’espoir et de résilience. Une belle histoire, une belle imagination pour créer ces personnages. Le tout avec une petite histoire d’amour qui fait du bien, les premiers émois de 2 adolescents. Des chapitres qui alternent les points de vue des deux personnages principaux. Une écriture simple mais pleine de vie et d’émotions. Noah et Abbi sont touchants, chacun à leur manière, et leur complicité est le reflet de leur personnalité.

Et pour conclure

Le jour où tout a basculé est une belle histoire, bien racontée, pour les lecteurs adolescents et adultes.  Julie Buxbaum sait mélanger le triste avec le drôle d’une manière brillante et émouvante. Un young adult que je ne peux que vous conseiller.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. […] Le jour où tout a basculé, Julie Buxbaum […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge