La Lady au parapluie noir, Mary Balogh

Résumé la lady au parapluie noir

De passage dans une auberge malfamée, le vicomte Kincade est attaqué par des malandrins. Mais le drame vire au burlesque quand une espèce de furie en chemise de nuit met les voleurs en déroute à grands coups de parapluie. Le vicomte est mortifié. Quoi de plus humiliant pour un gentleman que d’être défendu par une faible femme ? Il va être la risée du Tout-Londres quand l’histoire se saura ! Et le pire reste à venir, car en guise de remerciement la pétulante Daisy lui demande de lui ouvrir les portes de la bonne société. Impossible de refuser sans passer pour un goujat. Voilà donc notre vicomte coincé avec cette femme exaspérante… horripilante… et adorable

Un p’tit mot sur la lady au parapluie noir

Tout d’abord je remercie Marie et les éditions J’ai lu pour l’envoi de la lady au parapluie noir. Ce roman fait parti de la collection Regency. Et j’en ai encore quelques uns qui m’attendent dans ma pile à lire. J’ai ce roman pendant mes vacances de février et je prends enfin le temps de le chroniquer. Roman que j’ai quasi dévoré tant il est génial! Et surtout très drôle.

La lady au parapluie noir c’est l’histoire de Giles Kincade. Il se fait agressé par trois brigands. Et il est défendu lors par une jeune femme en chemise de nuit et surtout armée d’un parapluie… Avouez que déjà rien qu’avec ça vous avez le sourire! Et il y a de quoi. A cela vous ajoutez le fait qu’il s’est fait voler sa bourse, alors qu’il a des dettes. Et cette fameuse lady paie aussi ses dettes. Il n’en faut pas plus au gratin londonien pour se moquer de Mr Kincade…

Et puis c’est aussi l’histoire d’une jeune fille à marier, Rose, qui part avec sa soeur aînée, Daisy. Elles rejoignent Londres pour sa première saison de Rose. Et c’est là que les choses se compliquent pour notre plus grand plaisir :-). Parce que évidement la lady au parapluie noir va recroiser la route d’un certain Giles Kincade ;-). Et je peux vous dire que l’on ne va pas s’ennuyer avec ces deux là;

Une histoire très simple avec laquelle on va de rebondissements en rebondissements. C’est une succession de quiproquos aussi rocambolesques les uns les autres.  L’auteure a une plume fluide, agréable et pleine d’humour. Ce qui rend la lecture particulièrement addictive et amusante. Et je reconnais qu’il y a bien longtemps que je n’avais pas autant ri avec un roman. Les deux soeurs sont touchantes par la force de leur union et par l’opposition de leurs caractères.

Rose, la cadette est belle et un brin naïve. Daisy, elle est pétillante et dévouée. Et ne se prive pas de défendre la veuve et l’orphelin. Elle est haute en couleur et ses manières sont loin des attentes de la bonne société l’époque. C’est une Miss Catastrophe qu’on adore! J’ai beaucoup aimé l’amour et le dévouement de Daisy pour sa soeur. Quant à Giles Kincade lui, fait en sorte de rester carré et droit. Il tient à sa réputation. Réputation qui a été mise à mal suite à son sauvetage par la Lady au parapluie noir. Il va passer par tout un tas d’émotions.

Et pour conclure

La lady au parapluie noir est une histoire rafraîchissante avec une héroïne au caractère bien trempé. Et l’on prend beaucoup de plaisir à suivre ses mésaventures. Mais surtout à la voir se retrouver dans des situations rocambolesques. J’aime cette ambiance Regency : les corsets, les bals, les débutantes, les conventions…et celles qui les mettent à mal. On se laisse clairement prendre au jeu et l’on passe un super moment.

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge