Ce que murmure le vent, Amy Harmon

Résumé ce que murmure le vent

New York, 2001. Pour respecter les dernières volontés de son grand-père adoré, Anne Gallagher fait le voyage de Brooklyn jusqu’à Dromahair, un petit village du nord de l’Irlande, afin de disperser les cendres de son aïeul sur sa terre natale. Avalée par le brouillard au milieu du lac où elle lui fait ses derniers adieux, elle est victime d’une mystérieuse attaque… Quand Anne se réveille, elle est en 1921, dans le domaine de ses ancêtres où tous semblent penser qu’elle est son arrière-grand-mère disparue lors de la sanglante Insurrection de 1915. Perdue au coeur des heures les plus sombres de l’histoire irlandaise, alors que grondent déjà la guerre civile et le chaos, la jeune femme du xxie siècle doit tout réapprendre. Déchirée entre son désir de retrouver la vie qui était la sienne et la folle liberté que lui offre ce nouveau départ, Anne réussira-t-elle à trouver sa place ? 

Un ptit mot sur ce que murmure le vent

Tout d’abord je remercie les éditions Charleston pour l’envoi de ce que murmure le vent. Ainsi que pour la photo avec l’accord d’Emeline. J’avais eu la chance de recevoir les épreuves non corrigées cet été. Malheureusement une grosse panne de lecture s’est invitée et j’avais laissé ma lecture de côté. Je ne l’ai reprise qu’il y a quelques semaine. Je connaissais la plume d’Amy Harmon. Et quel plaisir de la retrouver. Ce roman est une merveille! J’avoue qu’une fois que je me suis replongée de dedans, il est difficile de le poser.

Ce que murmure le vent, c’est l’histoire de Anne Gallagher. À la mort de son grand père, elle se rends en Irlande pour respecter les dernières volontés de ce dernier.  Mais elle part également en quête de son passé. Une fois sur place, elle essaie de trouver des traces de sa famille. Des habitants vont pouvoir lui donner quelques indices. Elle décide d’aller sur le lac dans lequel elle va déposer les cendres de son aïeul. Mais un brouillard épais l’enveloppe d’un seul coup et la renvoie en 1921. À peine le brouillard dissipé, elle est attaquée par trois hommes. Qui sont-ils? Et à quoi servent les armes qui sont avec eux ?…

Nous plongeons dans les années 20 et nous découvrons une partie de l’Histoire de l’Irlande. Un pays au bord de la guerre civile qui se bat pour son indépendance.

Anne se retrouve donc en 1921 et tout le monde la prend pour son arrière grand mère Anne Gallagher, disparue en 1915 pendant l’insurrection. Elle va devoir se faire passer pour quelqu’un qu’elle n’est pas. Mais surtout vivre aux côtés de personnes qu’elle n’a connue que sur les photos et dans les livres…. Je n’en dévoile pas plus. Mais une fois que l’on se retrouve à cette époque, l’histoire est hyper addictive. Je me suis laissée emportée par ce roman atypique, par Anne, Thomas et Eoin. J’ai aimé la façon dont l’auteure alterne le passé et le présent en y incorporant des passages du journal de Thomas. Anne va découvrir ce que son grand père lui a caché lorsqu’il n’était qu’un enfant en Irlande…

J’ai vraiment aimé le côté historique qui nous en apprend plus sur l’histoire irlandaise et notamment cette période de la guerre d’indépendance irlandaise. On se rend compte que ce peuple a vraiment souffert à cette période. Un roman donc aussi historique que romantique. L’auteure mélange à merveille le passé et de présent, le tout lié à l’histoire d’amour. L’Irlande, sa culture, ses légendes, sa vie, sa passion, son peuple… Tout y est bien mis en avant pour passer un super moment et s’imaginer là bas.

C’est un roman étonnant dans lequel une héroïne doit trouver sa place dans une époque qui n’est pas la sienne, dans un monde qui n’est pas celui qu’elle a toujours connu. Et j’ai trouvé ça captivant et ce jusqu’à la dernière page. Je n’avais pas envie de les quitter, pourtant toute histoire a une fin. Et celle-ci m’a conquise. De plus tous les personnages sont très attachants, magnifiquement bien développés pour qu’on les aime et qu’on souffre avec eux. On se laisse porter de page en page, tantôt avec Anne, tantôt avec Thomas que l’on découvre à travers son journal.

Et pour conclure

Ce que murmure le vent est un joli coup de coeur que je ne peux que vous conseiller. Cette histoire c’est un voyage dans le temps, avec une intrigue prenante, une histoire de famille, de lutte pour la liberté pour une vie meilleure. A cela on ajoute un  soupçon de magie et surtout beaucoup d’amour. Un roman intergénérationnel à glisser entre les mains de tous les amoureux d’Histoire et de romance.Un récit intemporel qui mêle la petite histoire à la grande Histoire. Et des personnages attachants, impossible de les oublier. J’aurais voulu  rester avec eux à tout jamais.

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge